Lipofilling | Lipostructure par injection de graisse

Chirurgie Esthétique | Nos solutions | Lipofilling | Lipostructure par injection de graisse

Le lipofilling ou réinjection de graisse autologue, est une technique chirurgicale de comblement par la graisse. Utilisé à visée esthétique ou réparatrice, le lipofilling est une technique de chirurgie plastique qui permet de redonner du volume aux zones creusées ou aplaties du corps ou du visage.

Qu’est-ce que le lipofilling ?

Le mot anglais « lipofilling » se traduit littéralement par « comblement par de la graisse ». Certains parlent de lipostructure. Il s’agit donc d’une véritable auto-greffe de cellules graisseuses par réinjection de la graisse prélevée sur le patient lui-même.

Les buts de l’intervention sont donc de réinjecter la graisse du patient pour :

  • combler des dépressions (creux) naturelles ou post-traumatiques
  • recréer des volumes au niveau du visage (pommettes, lèvres) ou du corps (sein, fesse notamment).

Les principaux avantages du lipofilling sont :

  • l’absence d’injection de corps étranger et donc l’absence de risque de rejet ou d’allergie.
  • résultat définitif et stable sous certaines réserves qui seront expliqués plus loin.
  • augmentation de la souplesse et de l’élasticité de la peau, effet vitalisant sur la peau du visage

Comment  fonctionne le lipofilling ?

lipofilling : prélèvement de graisse
Graisse prélevée sur le corps du patient, centrifugée prête à être réinjectée

La graisse va être nourrie par contacts avec les tissus vivants du corps, et progressivement des vaisseaux sanguins microscopiques vont se créer pour nourrir la graisse injectée. Elle fait alors partie intégrante du corps. La graisse qui n’a pas été revascularisée se résorbera car elle ne pourra pas survivre sans apport en sang.

La prise des greffes graisseuses se fait donc par contact avec les tissus de voisinage, il ne sert donc à rien d’injecter d’énormes bolus de graisse, la graisse ne tiendra pas. Au contraire, il faut injecter la graisse en un fin maillage sous la peau, pour que les cellules graisseuses soient le plus possible en contact avec les tissus de la zone receveuse.

Les candidats au lipofilling

D’une manière générale, le lipofilling est un traitement qui concerne l corps entier. Ainsi il sera très utile en chirurgie reconstructrice pour combler des creux importants. Nous avons sélectionné les zones les plus classiquement indiqués dans le lipofilling.

Micro lipofilling du visage

micro lipofilling du visage Technique récente spécialement adaptée au visage, le micro lipofilling du visage permet de combler les dépressions, les rides ou recréer des volumes par micro injections de graisse, en réduisant significativement les risques d’irrégularités. Des kits d’instruments ont été créés spécifiquement pour le visage.

Lipofilling mammaire

lipofilling mammaire Le lipofilling mammaire permet une augmentation du volume des seins d’un bonnet en moyenne. Le résultat est très naturel, et évite la prothèse mammaire. Dans certains cas, le lipofilling peut aussi venir en complément d’un implant, pour en dissimuler les contours et amplifier le résultat de l’augmentation mammaire.

Lipofilling des fesses

lipofilling des fesses Le lipofilling des fesses est selon nous la meilleure technique d’augmentation des fesses. Elle permet une augmentation importante des fesses, en s’aidant éventuellement d’une 2ème séance, tout en redessinant les contours des fesses par liposuccion et réinjection ciblée de graisse.

Reconstruction mammaire

lipofilling pour reconstruction du sein Le lipofilling est très utile en reconstruction du sein. Le lipofilling en reconstruction mammaire permet de recréer la totalité d’un sein ou plus fréquemment d’améliorer les contours d’une reconstruction ou encore de corriger les séquelles de tumorectomie.

Malformations du sein

lipofilling pour malformations du seins Le lipofilling est très utile pour corriger certaines malformations du sein, telles que les seins tubéreux ou le syndrome de Poland. La graisse permet de recréer un sein ou tout au moins d’améliorer les contours d’une reconstruction par prothèse.

Lipofilling des mollets

lipofilling mollets L’injection de graisse permet une augmentation modérée du volume des mollets. Le lipofilling des mollets nécessite le plus souvent plusieurs séances pour obtenir une augmentation suffisante de volume. Le lipofilling des chevilles est utile associée à une prothèse de mollet.

Rajeunissement des mains

lipofilling des mains Le rajeunissement des mains consiste à masquer les creux entre les os de la main, les veines et les tendons visibles par transparence sous la peau trop fine. Le lipofilling des mains est une solution efficace pour corriger ces défauts, de façon rapide et sécurisée.

Lipofilling de la vulve

chirurgie esthetique intime Le lipofilling est utilisé pour l’augmentation des grandes lèvres de la vulve. Il permet de redonner à la vulve plénitude et sensualité, lorsque les grandes lèvres sont trop plates ou flétrie.

Lipofilling du point G

augmentation du point G, amplification du point G Le lipofilling permet l’augmentation du point G par injection de graisse dans la zone. Le point G est décrit anatomiquement, et il suffit de le faire bomber par un peu de graisse pour aider à augmenter le plaisir de cette zone.

Le résultat du lipofilling

  • La graisse injectée ne tient pas intégralement. D’une manière générale, on sait que 20 à 50% de la graisse injectée va se résorber spontanément dans les 3 mois post-opératoires. Au-delà de ce délai, la graisse qui a tenu, tient définitivement.
  • La graisse qui a tenu après 3 mois, aura une évolution identique à celle du site où elle a été prélevée : si le patient grossit, la graisse prend plus du volume, si le patient maigri la graisse diminue.
  • Ainsi le résultat final souhaité par un patient, nécessite bien souvent une 2ème séance de lipofilling, mais ce n’est pas systématique.

Le résultat définitif ne s’observe pas avant 3 mois.
Plusieurs consultations de contrôle sont réalisées, environ 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an après l’intervention.
30% de la graisse injectée en moyenne peut se résorber, et donc une seconde séance de lipofilling à 6 mois-1an est toujours envisageable

Pour augmenter les chances de bons résultats, il faut obligatoirement arrêter le tabac depuis 2 mois.

Comment sont les cicatrices ?

Les cicatrices sont donc très discrètes. Au niveau du prélèvement la cicatrice mesure moins de 4 mm. Dans les zones d’injection de la graisse, les cicatrices font moins de 1 mm, voire invisibles au niveau du visage.

Technique du lipofilling et innovations récentes

Le lipofilling repose sur 3 étapes systématiques. Nous décrivons en détail la technique du lipofilling et les innovations récentes dans un article spécifique :

1 ère étape du lipofilling : Prélèvement de la graisse

On réalise le prélèvement graisseux par  quelques petites incisions selon un procédé de liposuccion douce non traumatique.

graisse prélevée lipofilling

2ème étape du lipofilling : Purification de la graisse pour réduire sa résorption.


Il existe aujourd’hui 2 méthodes principales : la centrifugation (méthode de Coleman), où la filtration de la graisse (système Puregraft © par exemple).

Une étude dans la très sérieuse revue de la Société Américaine de Chirurgie esthétique,  Aesthetic Surgery Journal, confirme que la résorption de la graisse est significativement supérieure avec Puregraft qu’avec la centrifugation classique.

3ème étape du lipofilling : injection de la graisse dans les zones receveuses

injection de graisse lipofilling L’injection est réalisé par des points d’entrée de moins de 1 mm, ne laissant quasiment aucune cicatrice visible. Les volumes sont ainsi crées que ce soit dans les seins, les fesses, le visage ou n’importe quelle zone du corps.

Prix du lipofilling

Comme toute intervention de chirurgie esthétique et réparatrice, le prix du lipofilling variera donc selon le contexte. Cette intervention peut bénéficier sous certaines conditions d’une prise en charge de la sécurité sociale, qui a défini des critères précis : « lipodystrophies iatrogènes du visage chez les patients HIV+ secondaires aux bi ou trithérapie antirétrovirales ; séquelles traumatiques ou chirurgicales sévères ».
Dans tous les cas, il s’agit d’une prise en charge partielle, les compléments d’honoraires pouvant être pris en charge ou pas selon la qualité de votre mutuelle.

Dans tous les autres cas, c’est une intervention de chirurgie esthétique, qui n’est prise en charge ni par la sécurité sociale, ni par la mutuelle.

 Déroulement du lipofilling

Le déroulement est résumé dans une fiche pratique sur le lipofilling.

Consultations avant l’intervention

  • 2 consultations de chirurgie plastique espacées de minimum 15 jours sont obligatoires avant un lipofilling , au cours desquelles sont toujours réalisées des photographies médicales.
  • Un vêtement compressif, est éventuellement prescrit au niveau de la zone de prélèvement de la graisse.
  • Arrêt strict du tabac 2 mois avant le lipofilling , pour augmenter la prise des greffons +++
  • Si l’intervention n’est pas prise en charge par la sécurité sociale, prévoyez une période d’indisponibilité professionnelle de 2 jours à 8 jours environ après l’opération , car aucun arrêt de travail ne pourra vous être prescrit.

Hospitalisation

Le lipofilling se pratique le plus souvent en ambulatoire. En cas de liposuccion étendue dans le même temps, une nuit d’hospitalisation pourra être nécessaire.

L’anesthésie

Elle est le plus souvent locale au niveau du visage, associée éventuellement à une petite sédation intra-veineuse. En revanche dans le cas de lipofilling étendus du corps , l’anesthésie est plutôt générale.

 L’intervention

Elle dure entre 45 minutes et 4 heures, selon l’étendue du lipofilling.

Quelles sont les suites opératoires habituelles ?

  • L’hospitalisation dure 24 heures. La sortie est souvent possible le jour même.
  • Les fils sont le plus souvent résorbables.
  • De façon classique et habituelle, il peut exister pendant les premières semaines ou les premiers mois qui suivent le lipofilling :
    • un œdème (gonflement) et des ecchymoses (« bleus »). D’importance variable, ils sont souvent asymétriques. Ils persistent 15 à 21 jours.
    • une diminution ou une disparition de la sensibilité dans les zones de prélèvement.
    • Parfois des douleurs, qui sont bien soulagées par les traitements antalgiques.
  • La période d’arrêt de travail est de 24 heures en cas de petit lipofilling à 1 semaine en cas de lipofilling étendu.
  • La période d’arrêt des activités sportives est de 4 à 6 semaines.

Quels sont les risques du lipofilling ?

Les complications sont heureusement très rares.

Complications générales

Il s’agit des risques liés à l’anesthésie générale, des accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire), des hématomes, des infections exceptionnelles.

Complications spécifiques au lipofilling

Ce sont essentiellement les imperfections de résultat :

  • Soit par résorption excessive des cellules graisseuses injectées, ce qui aboutit à une correction insuffisante de la dépression, qui peut conduire à une nouvelle réinjection de graisse quelques mois après la première.
  • Soit par hypercorrection de la dépression, beaucoup plus difficile à traiter, car pouvant conduire à une véritable exérèse chirurgicale de la graisse en excès, avec ses risques et incertitudes cicatricielles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CELA DEVRAIT AUSSI VOUS INTERESSER

lipofilling lipostructure