Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Augmentation du point G

L’existence du point G est dĂ©montrĂ©. Son augmentation chirurgicale ou mĂ©dicale permet d’augmenter sa stimulation, et donc le plaisir induit. C’est un acte de mĂ©decine esthĂ©tique intime rĂ©alisĂ© frĂ©quemment grâce Ă  une bonne maĂ®trise de la technique.

Qu’est-ce que le point G ?

augmentation du point G
Le point G est un tissu Ă©rectile situĂ© dans le vagin, en regard de l’urètre (canal par oĂą s’Ă©coule l’urine depuis la vessie).

Le nom point G vient du nom du sexologue Ernest Gréfenberg, le premier à avoir fait une étude scientifique sur le plaisir féminin en 1950.

Le point G se trouve Ă  l’intĂ©rieur du vagin, sur la paroi antĂ©rieure, Ă  1 – 4 cm de profondeur. C’est une zone lĂ©gèrement rugueuse d’une dimension d’un haricot .

Sa stimulation provoquerait un orgasme particulièrement intense chez la femme. Cette zone antérieure du vagin correspondrait aux glandes de Skene.

Quelles sont les candidates Ă  l’augmentation du point G ?

Les candidates présentent le plus souvent un trouble du plaisir sexuel, avec insuffisance de plaisir vaginal.

Il faut avant tout éliminer une cause organique, comme un relâchement du vagin, qui impose un traitement spécifique.

L’augmentation du point G devrait permettre de stimuler l’orgasme. Elle est notamment une option thĂ©rapeutique chez les patientes qui n’ont jamais connu l’orgasme vaginal.

Cependant, il est indispensable de conserver Ă  l’esprit que l’orgasme est multifactoriel, et que sa composante psychologique est très importante.

Quelles sont les techniques d’augmentation du point G ?

L’amplification du point G par acide hyaluronique est la technique de rĂ©fĂ©rence.

Dans tous les cas, ce n’est pas un acte anodin, et doit ĂŞtre rĂ©alisĂ©e par un chirurgien ayant une bonne expĂ©rience de la chirurgie intime.
Le risque de lĂ©sion d’organe noble (urètre) mĂŞme s’il est exceptionnel, nĂ©cessite les mains d’un chirurgien.

Principes de l’amplification du point G

L’amplification du point G repose sur une augmentation de son volume par un produit de comblement: la graisse ou l’acide hyaluronique.

Le principe est d’injecter dans la zone du point G le produit de comblement pour augmenter son relief.

Ainsi, lors de la pénétration, la surface du point G plus en relief, sera stimulée plus facilement.

Quel produit de comblement j’utilise ?

Nous disposons de 2 produits dont nous avons une grande expérience et maîtrise :

  • l’acide hyaluronique: certes, il est rĂ©sorbable, mais son utilisation se pratique au cabinet en quelques minutes sous simple anesthĂ©sie de contact par pommade. C’est la technique la plus fiable aujourd’hui.
  • la graisse: l’injection de la graisse du patient ou lipofilling est une technique que nous maĂ®trisons quotidiennement. Certes le rĂ©sultat est dĂ©finitif, mais il s’agit d’une intervention chirurgicale qui est aujourd’hui peu utilisĂ©e dans cette indication.

Fiche pratique sur l’augmentation du Point G

Nous avons rĂ©digĂ© une fiche pratique sur l’amplification du point G, qui rĂ©sumĂ© le dĂ©roulement de l’acte depuis les consultations jusqu’au rĂ©sultat final.

Acide hyaluronique et augmentation du point G

L’ acide hyaluronique est la technique de rĂ©fĂ©rence.

Quel type d’acide hyaluronique utilise-ton ?

  • J’utilise toujours un acide hyaluronique Ă©pais pour une bonne stabilitĂ© et un effet volumateur significatif.
  • De plus, j’utilise toujours un acide hyaluronique couplĂ© Ă  de la lidocaine (anesthĂ©sie locale) pour un travail en finesse indolore pour la patiente.

L’intervention d’augmentation du point G

  • L’injection d’acide hyaluronique se rĂ©alise au cabinet mĂ©dical. Aucune hospitalisation n’est nĂ©cessaire. La patiente vient en consultation, puis l’injection est rĂ©alisĂ©e sur place. La durĂ©e totale entre la consultation et l’injection est de 30 minutes.
  • Après anesthĂ©sie de contact sur la zone Ă  injecter par une pommade anesthĂ©siante, nous rĂ©alisons l’injection.
  • L’acide hyaluronique est injectĂ© directement dans la zone du point G qui est repĂ©rĂ© Ă  l’examen par palpation.
  • La patiente est en position gynĂ©cologique. Un spĂ©culum est introduit dans le vagin. Puis l’injection d’acide hyaluronique est rĂ©alisĂ©e dans le point G.
  • L’injection d’acide hyaluronique dure moins de 5 minutes.

Quel est le rĂ©sultat de l’augmentation du point G par acide hyaluronique ?

Le rĂ©sultat est immĂ©diat, une fois l’anesthĂ©sie levĂ©e en quelques heures.

Le renflement du point G Ă  l’intĂ©rieur du vagin est palpable.

Cet acte dure en moyenne 6 Ă  8 mois.

Consignes après injection du point G par acide hyaluronique

  • Il faut Ă©viter les rapports sexuels pendant les 72 heures qui suivent.
  • Une sensation de picotement est possible dans les 24 heures.
  • Toutes les activitĂ©s physiques sont possibles immĂ©diatement.
  • La patiente quitte le cabinet mĂ©dical, immĂ©diatement après les injections.

Pourquoi l’acide hyaluronique est la technique de rĂ©fĂ©rence ?

Les raisons principales sont :

  • facilitĂ© d’utilisation
  • rapiditĂ© de l’acte : moins de 5 minutes
  • indolore
  • activitĂ© sexuelle après 48 heures
  • reprise immĂ©diate des activitĂ©s professionnelles et du sport

Lipofilling et amplification du point G

L’intervention chirurgicale d’amplification du point G par lipofilling

  • Le lipofilling est une intervention chirurgicale.
  • Il se pratique sous anesthĂ©sie locale avec sĂ©dation intraveineuse ou anesthĂ©sie gĂ©nĂ©rale, dans un bloc opĂ©ratoire.
  • L’hospitalisation est ambulatoire. La patiente rentre chez elle le jour mĂŞme.
  • La graisse est prĂ©levĂ©e au niveau de la face interne de cuisse ou de l’abdomen.
  • Puis après centrifugation, elle est rĂ©injectĂ©e dans le point G.

avis sur le lipofilling du point G

Nous n’adhĂ©rons pas Ă  cette technique en première intention, pour plusieurs raisons:

  • risques plus importants de lĂ©ser l’urètre, par les canules d’injections de la graisse sont plus larges que les fines aiguilles d’injection de l’acide hyaluronique.
  • intervention chirurgicale, ce qui nous semble excessif alors que l’acide hyaluronique règle très bien le problème au cabinet.
  • en cas de retouche, nĂ©cessitĂ© de rĂ©-intervention chirurgicale..

En revanche, le lipofilling du point G prĂ©sente l’avantage de donner un rĂ©sultat dĂ©finitif au-delĂ  du 3ème mois postopĂ©ratoire, car la graisse n’est pas rĂ©sorbable. C’est ce qui explique que nous le rĂ©alisions chez des patientes très motivĂ©es.

Quels sont les risques ?

Outre les risques liĂ©s Ă  la technique propre Ă  l’acide hyaluronique ou la lipostructure, l’intervention prĂ©sente quelques risques exceptionnels :

  • saignements
  • infections exceptionnelles
  • plaie de l’urètre ou obturation de l’urètre, empĂŞchant l’Ă©coulement de l’urine.

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 Commentaires

  • Florence
    7 décembre 2016

    bonjour
    Je souhaite vous rencontrer pour une injection au niveau du point G et une vaginoplastie après ma grossesse gémellaire
    Est il possible de se voir le mardi après-midi?
    Bien Ă  vous

    • Dr. Yohann DERHY
      8 décembre 2016

      Bonjour, je consulte le mardi après-midi. Il est donc possible de prendre rdv avec moi pour une augmentation du point G et une vaginoplastie, selon plusieurs possibilitĂ©s indiquĂ©s sur la page “Contact” de ce site internet. Cordialement,

  • Nathalie
    10 mars 2016

    Bonjour j aimerais connaître le tarif pour l injection d acide hyaluronique du point g et savoir quels sont vos délais d intervention?

    • Dr. Yohann DERHY
      13 mars 2016

      Bonjour, vous trouverez mes tarifs pour l’augmentation du point G sur mon site internet Ă  la rubrique “Tarifs” dans le paragraphe “Tarifs de chirurgie intime”. L’injection se dĂ©roule au cabinet mĂ©dical en consultation. Les dĂ©lais sont donc assez rapides. Je vous suggère d’appeler Ă  mon cabinet afin que l’on vous communique les prochaines dates de consultation. Cordialement,

  • ralaizafisoloarivony jean bapt
    6 octobre 2013

    je suis mĂ©decin et je fĂ©licite le confrère qui veut aider ses proches Toutefois il me nĂ©cessairres d’approfondir les risques avec l’utilisation de ces subtances actuellement surtout l’usage de ces produits rĂ©cents et leurs effets secondaires pour les autres. Merci et bon courage
    chers confrères

    • Dr Yohann DERHY
      14 octobre 2013

      Cher confrère, je vous remercie pour vos fĂ©licitations. Tous les effets secondaires de l’acide hyaluronique sont exposĂ©s sur mon site Ă  la rubrique concernĂ©e. J’essayerai d’amĂ©liorer prochainement l’ergonomie de mon site pour rendre cela plus visible. Bien confraternellement, Dr Derhy