Liposuccion | Lipoaspiration

Chirurgie Esthétique | Nos solutions | Liposuccion | Lipoaspiration

La liposuccion est une technique de chirurgie esthétique efficace pour retirer les surcharges graisseuses du corps. Elle permet un remodelage de la silhouette avec des cicatrices mineures. Ce n’est pas un traitement de la surcharge pondérale. Idéalement, la liposuccion doit être réalisée pour aspirer des zones graisseuses localisées, chez un patient ayant un poids stable et une bonne hygiène alimentaire et physique.

Qu’est ce que la liposuccion ?

La liposuccion ou lipoaspiration est une technique chirurgicale qui consiste à aspirer les localisations graisseuses du corps en excès afin d’améliorer la silhouette, par l’intermédiaire de canules introduites sous la peau, par des micro-incisions de 3 à 5 mm.

Illustration d'une liposuccion du ventre

L’élément fondamental sur lequel repose le principe de la liposuccion est que les cellules graisseuses (adipocytes) n’ont pas la faculté de se multiplier. Après l’intervention, il n’y aura donc pas de récidive des zones graisseuses. En revanche, la graisse pourra aller se localiser dans d’autres zones du corps. Il est donc fondamental d’avoir une bonne hygiène alimentaire et physique après liposuccion.

Les gages de sécurité pour une liposuccion réussie

Il faut garder à l’esprit que la liposuccion, malgré son extrême banalisation au cours de ces dernières années, est une véritable intervention chirurgicale qui doit être réalisée par un chirurgien plasticien compétent et qualifié, formé spécifiquement à ce type de technique et exerçant dans une clinique chirurgicale sécurisée agréé par la Haute Autorité de Santé.

Chirurgien esthétique spécialisé en liposuccion

La liposuccion doit être réalisée exclusivement par un chirurgien plasticien spécialiste en chirurgie plastique reconstructrice esthétique. Le recours à un chirurgien spécialiste en liposuccion, augmente les chances de réussite de l’intervention, mais permet de sécuriser au maximum l’intervention. Les risques de complications sont exceptionnels, à condition que l’intervention soit réalisé dans les règles de l’art.

Clinique agréée pour  la liposuccion

La liposuccion nécessite un environnement technique et légal adapté à la réalisation de cet acte en toute sécurité. Une clinique agréé pour la liposuccion doit répondre à tous les impératifs de la loi du 4 mars 2002. Le Dr Derhy exerce exclusivement dans des cliniques agréées pour la chirurgie esthétique.

Liposuccion cou et double menton

liposuccion double menton

La liposuccion du cou donne d’excellents résultats pour corriger un double menton graisseux. En cas de relâchement de la peau, on peut l’associer à un lifting du cou. En cas de menton trop reculé, on peut associer une prothèse pour avancer légèrement le menton, ce qui améliore la définition du cou.

Liposuccion hanches

liposuccion poignées d'amour hanches

Également appelée liposuccion des poignées d’amour, elle donne d’excellents résultats pour dessiner les flancs de l’abdomen. La peau est le plus souvent élastique dans cette zone, ce qui explique le bénéfice important de l’intervention.

Liposuccion des bras

liposuccion bras, lifting des bras

Elle donne de très bons résultats, à condition que la graisse soit ferme sans relâchement de la peau. la liposuccion des bras peut également être associé à un lifting des bras, s’il existe un excès de peau en sus de l’excès graisseux.

Liposuccion du ventre

abdominoplastie - liposuccion ventre

C’est une excellente technique pour corriger un excès graisseux localisé au niveau de l’abdomen. La liposuccion du ventre donne de très bons résultats si la peau n’est pas relâchée. Sinon elle pourra être associée quasi- systématiquement à une abdominoplastie.

Liposuccion du pubis

liposuccion du pubis, liposuccion du Mont de Vénus

Le pubis ou Mont de Vénus peut être trop bombé, ce qui crée un aspect disgracieux notamment nu ou en maillot de bain. La liposuccion du pubis se pratique couramment notamment associée à une chirurgie esthétique du ventre ou des zones intimes. Elle donne de bons résultats.

Liposuccion des cuisses

lifting cuisses, liposuccion cuisse

C’est une zone où le traitement est très efficace. En effet, la liposuccion des cuisses permet d’affiner la face interne des cuisses, la culotte de cheval ou encore la cuisse de façon circulaire. Les résultats sont très bons, à condition que la peau soit bien élastique.

Liposuccion d’adipomastie chez l’homme

gynecomastie

L’adipomastie correspond au sein graisseux de l’homme également appelée gynécomastie. La liposuccion d’adipomastie donne d’excellents résultats. Elle implique un bilan préopératoire radiologique pour s’assurer de la présence exclusive de graisse dans les seins.

Liposuccion des genoux

liposuccion du genou

La liposuccion des genoux donne des résultats excellents. Les genoux sont une zone où la graisse persiste malgré les régimes, et de ce fait c’est une très bonne indication de liposuccion. La peau se rétracte très bien à ce niveau, et les résultats sont rapides.

Liposuccion des mollets

prothese mollet, liposuccion mollet, lipofilling mollets

Les mollets et chevilles ont souvent été décrites comme des zones difficilement accessibles à la liposuccion. C’est faux. La liposuccion des mollets donne d’excellents résultats à condition de bien sélectionner les patients ayant des mollets très graisseux. Les résultats sont plus longs à obtenir que pour les autres zones de liposuccion (jusqu’à 6 mois pour le résultat final).

cryolipolyse cristal

Liposuccion sans chirurgie par Cryolipolyse

Réduire les bourrelets graisseux de 25 à 40% sans chirurgie, sans anesthésie, sans incision ni cicatrice, en 1 heure avec reprise immédiate des activités physiques et professionnelles par Cryolipolyse.

A qui s’adresse la liposuccion ?

La liposuccion n’est pas un traitement de l’obésité. Le bon candidat à la liposuccion présente les caractéristiques suivantes :

  • les excès graisseux sont localisés
  • localisation des excès graisseux dans des zones où la liposuccion est efficace : bras, flancs, abdomen, culotte de cheval, face interne des cuisses, genoux, mollets, chevilles…
  • peau élastique de bonne qualité, sans relâchement
  • poids normal
  • être en bonne santé
  • avoir des attentes réalistes

Dans certains cas soigneusement sélectionnés, les excès de graisse diffus peuvent bénéficier d’une liposuccion, pour aider le patient à récupérer des mouvements physiques et aider une perte pondérale secondaire. On parle de liposuccion starter.

Arguments à prendre en considération avant de décider une liposuccion

Comme toute intervention, la liposuccion présente des arguments en sa faveur, et d’autres qui s’y opposent. Il faut connaître ces arguments, pour une décision parfaitement éclairée.

Les arguments en faveur de la liposuccion

  • La liposuccion permet un remodelage de la silhouette avec des cicatrices infimes
  • Elle permet de récupérer une silhouette plus fine, supprimer des disgrâces localisés, donnant une meilleure confiance en soi
  • Elle permet de s’habiller plus facilement, sans penser à camoufler un défaut (gros bras, culotte de cheval…)
  • Les suites opératoires sont simples le plus souvent, et les risques mineurs

Les limites de la liposuccion

  • Une peau peu élastique peut se relâcher, créant des irrégularités et obligeant parfois à une intervention de remise en tension de la peau
  • La liposuccion n’améliore pas les vergetures ou l’aspect de cellulite de la peau
  • Les variations de poids peuvent altérer le résultat
  • Les irrégularités de la peau peuvent être plus importantes avec le vieillissement

Les zones traitées efficacement par la liposuccion

La liposuccion concerne ces zones de votre corps

La liposuccion traite de nombreuses zones du corps. Cependant tout ne peut pas être aspiré. L’expérience de bientôt 40 ans, dans le domaine de la liposuccion recueillie dans des congrès internationaux et dans de nombreuses publications, a permis d’établir une cartographie des zones accessibles à la liposuccion sans risque.

Pourquoi avoir défini des zones de liposuccion ?

La raison est simple et concerne la rétraction de la peau ! Ainsi dans certaine région, la liposuccion risque de donner des résultats désastreux si la peau ne se rétracte pas. Cependant, ces théories sont moins vraies aujourd’hui grâce aux évolutions techniques de la liposuccion.

Technique de liposuccion

Les techniques de liposuccion reposent sur des principes communs

Technique chirurgicale de liposuccion canules de liposuccion Elles reposent toute sur un même principe mis au point à partir de 1977 par le Dr Yves-Gérard ILLOUZ. Le principe est d’introduire, à partir de très petites incisions, des canules mousses, à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices. Ces canules seront connectées à un circuit fermé dans lequel sera créée une pression négative. C’est ainsi que sera possible une liposuccion harmonieuse et non traumatisante des cellules graisseuses en surnombre.
La canule crée des tunnels sous la peau. La cicatrisation de ces tunnels se fait en entraînant en surface une rétraction de la peau. Ceci permet à la fois de désépaissir les zones de surcharge graisseuse et de rétracter la peau pour un résultat harmonieux. La liposuccion doit être faite classiquement au niveau de la graisse profonde pour éviter l’apparition d’irrégularités de la peau en surface.

 

 

 

La liposuccion superficielle pour un meilleur résultat

Livre spécialisé superficial lipostructure

Longtemps considérée comme à risque de provoquer des irrégularités de la peau, la liposuccion superficielle s’est développée avec les mises au point techniques du Dr Gasparotti, pour permettre d’améliorer les résultats de la liposuccion.

La liposuccion superficielle est possible grâce à l’utilisation de canules très fines qui n’abîme pas la peau. Elle consiste à aspirer la graisse située juste au-dessous de la peau.

Cela permet d’améliorer la réduction des excès graisseux, et également de créer une rétraction de la peau. Donc contrairement aux idées anciennes, l’aspect de la peau peut être amélioré par la rétraction cutanée que génère cette liposuccion superficielle correctement réalisée.

 

 

 

 

Différentes techniques de liposuccion. Notre technique

Il existe aujourd’hui de très nombreuses techniques de liposuccion, qui sont détaillés dans un article sur les différentes techniques de liposuccion : liposuccion assistée classique, technique tumescente, ultra-sons, VASER…Nous vous donnerons également les points-clés de notre technique.

Les techniques de liposuccion pratiquées

 

Se méfier des publicités sur les techniques de substitution à la liposuccion

Actuellement, la grande tendance est le recours à des techniques moins invasives, dite « sans chirurgie », dont les bénéfices seraient grands et éviteraient de nombreuses liposuccions ! C’est la lipolyse laser notamment. Nous ne serions que recommander la plus grande prudence face à des techniques sur lesquelles nous n’avons pas de recul, et dans lesquels des laboratoires investissent énormément en communication sans étude scientifique solide. A ce jour, la seule technique qui a fait réellement preuve de son efficacité et qui est maitrisée est la liposuccion. La cryolipolyse est la seule innovation intéressante et efficace dans le traitement de la graisse excédentaire.

Quels sont les résultats de la liposuccion ?

Le résultat de la liposuccion se dessine dès le 1er mois postopératoire. Cependant le résultat définitif de l’opération s’obtient à 3 mois, notamment du fait du caractère progressif de la rétraction cutanée, et de la lente disparition de l’œdème. Le résultat est stable si le patient maintient une bonne hygiène alimentaire et physique. Si le patient reprend du poids, la graisse se localisera dans d’autres zones du corps. Les zones aspirées pourront grossir à nouveau en cas de prise de poids importante par distension des cellules graisseuses restantes. Il est donc essentiel que le patient s’engage avant l’intervention à une stabilité de son poids et de son hygiène de vie. Il faut attendre au moins 12 mois pour juger de l’aspect définitif des cicatrices. Plusieurs consultations de contrôle sont réalisées, environ 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an après l’intervention.

Les meilleurs résultats de liposuccion sont obtenus lorsque le 3 conditions suivantes sont réunies :

  • Surcharge graisseuse localisée (et non diffuse) : bras, flancs, abdomen, culotte de cheval, face interne des cuisses, genoux, mollets, chevilles…
  • Peau suffisamment élastique, pour pouvoir se rétracter correctement sans faire de vagues
  • Poids voisin de la normale pour obtenir le meilleur résultat possible. En effet, la liposuccion ne permet en aucun cas de traiter une surcharge pondérale ou une obésité. La variation du poids constatée après l’intervention est d’ailleurs bien souvent minime voire nulle.

En cas d’excès graisseux diffus

Les résultats peuvent être très importants, en 1 ou plusieurs séances selon le nombre de zones à aspirer, car il est dangereux de réaliser des liposuccions de plus de 5 litres. Dans tous les cas, la peau qui ne se rétractera pas après ces liposuccion pourra être retirée et liftée 3 mois après la liposuccion.

Comment retendre la peau après liposuccion ?

Dans la grande majorité des cas, la liposuccion permet une bonne rétraction de la peau, et aucun geste complémentaire n’est nécessaire. Dans le cas où un relâchement secondaire de la peau est envisageable, le patient est toujours prévenu au préalable de ce risque.

Remise en tension de la peau par méthodes non invasives

Dans les cas de légers relâchements cutanés après l’opération , la peau peut être raffermie par des massages types palper-rouler. Le LPG (Cellu M6) donne de bons résultats lorsque le relâchement est modéré. Ma préférence va au traitement par radiofréquence qui aide efficacement à améliorer la rétraction de la peau.

Remise en tension chirurgicale de la peau

La liposuccion peut également constituer la première étape d’une intervention de remodelage complet de la silhouette avec ablation des excès cutanés, dans le cas ou existe en plus de la surcharge de graisse, un excès de peau. Bien souvent, la graisse en excès doit être retirée au préalable pour désépaissir la zone. 3 mois après ce dégraissage obtenu par la chirurgie, une fois que la rétraction partielle de la peau s’est produite du fait de son élasticité, il est envisageable de pratiquer l’ablation des excès de peau par dermolipectomie. La peau est donc retendue, avec un résultat esthétique maximal, car toute la zone a été au préalable désépaissi par la liposuccion sur toute sa circonférence. La liposuccion est dans ce cas réalisée de façon très importante sur la zone concernée, car on ne se soucie plus de la peau qui ne pourra pas se rétracter et fera des vagues. En effet, toute cette peau en excès sera retirée lors de la dermolipectomie.

Déroulement de la liposuccion

Une fiche pratique sur la liposuccion résume le déroulement de l’intervention chirurgicale.

Consultations pré-opératoires

  • 2 consultations de chirurgie plastique espacées de minimum 15 jours sont obligatoires avant liposuccion, au cours desquelles sont toujours réalisées des photographies médicales.
  • Selon la localisation aspirée, un vêtement compressif vous sera prescrit systématiquement : le lipopanty
  • Les consignes médicales systématiques les plus importantes avant l’intervention sont les suivantes :
    • Arrêt strict du tabac 1 mois avant l’intervention, pour réduire le risque de nécrose cutanée.
    • Arrêt de la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoires, ou d’anticoagulants oraux dans les 10 jours qui précèdent l’intervention, pour réduire le risque hémorragique.

Hospitalisation

L’intervention se déroule en clinique. L’intervention dure entre 1 heure et 3 heures, selon l’étendue de la liposuccion. En cas de liposuccion peu étendue, l’hospitalisation se fait en ambulatoire, sinon une hospitalisation d’une nuit est nécessaire.

L’anesthésie

La liposuccion se déroule le plus souvent sous anesthésie générale. Une anesthésie locale est possible en cas de petites surfaces à traiter. Lorsque l’opération ne concerne que les membres inférieurs (culotte de cheval, cuisse, genoux, mollets, chevilles), une rachis-anesthésie est possible, qui consiste à avoir les membres inférieurs endormis tout en étant éveillé. Ce choix est fait entre le patient, le chirurgien et l’anesthésiste.

Quelles sont les suites opératoires habituelles ?

Les suites opératoires de la liposuccion sont généralement simples à condition de réaliser des volumes d’aspiration raisonnables. Nous estimons que 5 litres de volume aspiré est un maximum à respecter. Au-delà les risques d’anémies sévères rendent la récupération longue et difficile. Le port d’un panty est nécessaire pour une durée de 1 mois et demi en général.

Quel est le prix de la liposuccion

C’est un acte de chirurgie esthétique pure, donc non remboursé par la sécurité sociale. Le prix de la liposuccion dépend de l’ensemble des frais nécessaires à l’intervention suivant l’étendue de l’acte. Elle ne peut être remboursée que dans le cas de pathologies, répondant à l’intitulé de la sécurité sociale : « liposuccion de l’abdomen pour maladie de Launois-Bensaude, lypodystrophie sévère iatrogène ».

Quels sont les risques ?

Les complications de la liposuccion sont heureusement très rares.

Complications générales

Il s’agit des risques liés à l’anesthésie générale, des accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire), des hématomes, des infections exceptionnelles.

Complications spécifiques à la liposuccion

  • Modifications de la sensibilité : à type d’engourdissement, d’hypersensibilité, ou de sensations « bizarres » dans la région opérée, ces modifications sont fréquentes et disparaissent habituellement, au moins partiellement, avec le temps en plusieurs mois.
  • Corrections insuffisantes et/ou asymétries, qui peuvent parfois nécessiter des retouches chirurgicales sous anesthésie locale ou générale selon les cas.
  • Corrections excessives, dépressions, irrégularités de surface, aspect inégal de bosses et de vagues, relâchement cutané, aggravation du phénomène de « peau d’orange », qui peuvent être définitives.
  • La peau peut ne pas se rétracter harmonieusement et présenter des plis excédentaires après la liposuccion.
  • Très à part, les embolies graisseuses, exceptionnelles.
  • Subjectivité : L’intervention étant motivée par des raisons esthétiques, les résultats ne peuvent être appréciés que subjectivement. Il est donc important d’admettre que les résultats obtenus peuvent ne pas correspondre exactement aux résultats espérés. Seule la consultation peut permettre, par une écoute réciproque attentive, d’éviter ces déceptions.

FAQ sur la Liposuccion

Sur quelles zones intervenez-vous par liposuccion ?

Nous maitrisons la liposuccion de manière efficace sur le ventre, les bras, le pubis, les cuisses, les genoux, les mollets, les hanches, le cou et le menton chez la femme ou chez l’homme.

Est-il possible de combiner plusieurs zones de liposuccion dans une même intervention ?

Dans certains cas, il est possible de combiner plusieurs zones de liposuccion dans une même intervention. Cependant, cela dépend de l’étendue de la procédure et des recommandations du chirurgien. Il est important de discuter de vos objectifs et de vos attentes lors de la consultation préalable à l’intervention.

Par exemple, nous ne réalisons pas la liposuccion des mollets en même temps que celle des cuisses, car le temps de récupération serait très long et vous auriez un gonflement des pieds et des chevilles pendant plusieurs semaines, ce qui est très invalidant.

Quelle est l’importance de l’élasticité de la peau dans le succès d’une liposuccion ?

L’élasticité de la peau joue un rôle crucial dans le succès d’une liposuccion. Une peau suffisamment élastique aura une meilleure capacité à se rétracter après l’élimination de la graisse, ce qui conduira à des résultats plus satisfaisants. La qualité de la peau peut varier d’une personne à l’autre et doit être évaluée en amont.

Y a-t-il des contre-indications à la liposuccion ?

Certaines conditions médicales et facteurs de santé peuvent contre-indiquer la liposuccion. Par exemple, les patients souffrant de maladies cardiovasculaires, de troubles de la coagulation sanguine, ou ceux qui ont des anémies sévères ne sont peut-être pas des candidats idéaux pour cette intervention.

De plus, lors de la consultation, le chirurgien évaluera votre anatomie, discutera de vos objectifs esthétiques et vous recommandera les meilleures options de traitement en fonction de votre situation individuelle.

Quel est l’âge minimum pour subir une liposuccion ?

Il n’y a pas d’âge minimum spécifique pour subir une liposuccion, mais il est nécessaire d’attendre que le corps soit pleinement développé. D’une manière générale, je souhaite que le patient ait une bonne maturité psychologique pour réaliser cette intervention. Les adolescents peuvent envisager cette intervention avec l’approbation de leurs parents et un examen attentif de la part du chirurgien plasticien, pour des cas extrêmes uniquement qui sont très invalidants au quotidien.

Est-il possible de subir une liposuccion après un cancer du sein ?

La discussion ne se pose que pour la liposuccion des bras, pour le reste du corps, il n’y a aucune contre-indication. La liposuccion des bras est possible après un cancer du sein, à condition qu’aucun curage ganglionnaire n’ait été effectué dans les bras. Il faudra donc une évaluation individuelle.

Quand est-il possible de réaliser une liposuccion après une grossesse ?

Il est recommandé d’attendre au moins 6 mois après l’accouchement et d’avoir récupéré un bon équilibre pondéral avant de subir une liposuccion. De plus, il est préférable d’envisager l’intervention une fois la dernière grossesse passée.

La liposuccion peut-elle être réalisée après une perte de poids importante ?

Oui, la liposuccion peut être une option après une perte de poids significative. Cependant, il est crucial que la peau ait une bonne élasticité pour bien se rétracter après l’intervention. Dans certains cas, une chirurgie de remise en tension de la peau peut être recommandée en complément de la liposuccion pour obtenir les meilleurs résultats esthétiques. Ces chirurgies sont des liftings des bras, des cuisses ou du ventre. Ils impliquent des cicatrices.

La liposuccion des genoux est-elle efficace pour éliminer la graisse héréditaire ?

Oui, la liposuccion des genoux peut être efficace pour éliminer la graisse héréditaire située à cet endroit. Les résultats sont généralement satisfaisants, surtout si la peau est tonique et élastique.

Réalisez-vous la liposuccion de la culotte de cheval ?

La liposuccion de la culotte de cheval est une intervention chirurgicale visant à éliminer l’excès de graisse localisé sur les hanches et la face externe des fesses pour créer une silhouette plus harmonieuse. Et nous réalisons cette intervention.

Puis-je voyager en avion après une liposuccion ?

Il est déconseillé de prendre l’avion pendant au moins deux semaines après une liposuccion. De plus, un traitement par anticoagulant est généralement recommandé pendant les 15 premiers jours postopératoires pour prévenir les risques de phlébite.

Puis-je faire une liposuccion si je suis traité aux anticoagulants ?

En cas de traitement aux anticoagulants, une planification spécifique doit être faite avec votre médecin traitant ou cardiologue et nos anesthésistes. Il peut être nécessaire d’arrêter les anticoagulants temporairement avant l’intervention.

Quelles sont les précautions à prendre avant une liposuccion ?

Avant une liposuccion, il est recommandé de maintenir un poids stable, d’arrêter de fumer, si possible, et de discuter de tous les médicaments que vous prenez avec votre chirurgien. Il est également important de suivre toutes les instructions préopératoires fournies par votre équipe médicale pour minimiser les risques et optimiser les résultats de l’intervention.

Comment se déroule l’opération ?

Elle se déroule généralement sous anesthésie locale ou générale, selon l’étendue de la procédure et les préférences du patient. Le chirurgien réalise de petites incisions à travers lesquelles il insère des canules fines pour aspirer la graisse.

Généralement, elle peut être réalisée en ambulatoire, ce qui signifie que vous pourrez rentrer chez vous le jour même de l’intervention. En cas de volume aspirés plus conséquents (supérieur à 3 litres), nous envisageons le plus souvent une hospitalisation d’une nuit.

Peut-on corriger une liposuccion ratée ?

Oui, il est possible de corriger les résultats insatisfaisants d’une liposuccion précédente. Cependant, la nature de la correction dépendra des séquelles spécifiques et des recommandations du chirurgien après examen.

Est-ce que la liposuccion est douloureuse ?

L’intervention elle-même est réalisée sous anesthésie générale ou locale, ce qui minimise toute sensation de douleur pendant la procédure. Ensuite, il peut y avoir un inconfort ou des douleurs postopératoires, mais elles sont généralement gérables avec des médicaments prescrits par votre chirurgien. La douleur varie d’un patient à l’autre et dépend également de l’étendue de la procédure.

Combien de temps faut-il pour constater le résultat final d’une liposuccion

Cela dépend de la zone traitée, voici quelques durées à titre indicatif, le temps nécessaire après chaque zone d’intervention :

  • Les genoux : entre 3 et 4 mois
  • Les mollets : après environ 6 mois
  • Les hanches : 3 mois
  • Le ventre : 3 à 5 mois
  • Le cou et le menton : 3 mois
  • Les bras : entre 3 et 4 mois
  • Le pubis : 4 à 6 mois
  • Les cuisses : entre 3 et 4 mois

il est essentiel de vérifier avec votre chirurgien si vous rencontrez des problèmes tels que des gonflements persistantes ou des douleurs inhabituelles dans les mollets.

Quels sont les risques associés à la liposuccion ?

Bien que les risques soient rares, toute intervention chirurgicale comporte certains dangers potentiels. Ceux-ci incluent les infections, les saignements, les ecchymoses, les irrégularités de la peau, et dans d’exceptionnels cas, des complications liées à l’anesthésie.

Il est essentiel de discuter des risques potentiels avec votre chirurgien avant de décider de subir une liposuccion.

Les cicatrices de liposuccion sont-elles visibles sur la peau ?

Les cicatrices de liposuccion sont généralement petites et discrètes. Sur une peau blanche, elles peuvent être moins visibles que sur une peau plus foncée. Cependant, la façon dont les cicatrices guérissent dépend également de la qualité de la peau.

Combien de temps faut-il pour récupérer après l’intervention ?

En général, les patients peuvent reprendre des activités légères quelques jours après l’opération, mais il faut plusieurs semaines pour récupérer complètement et voir les résultats finaux.

Quels sont les résultats à long terme de la liposuccion ?

Les résultats de la liposuccion sont généralement durables si le patient maintient un poids stable après l’intervention. Cependant, il est important de maintenir un mode de vie sain avec une alimentation équilibrée et de l’exercice régulier pour éviter l’accumulation de nouvelles graisses dans les zones traitées.

Quel est le coût d’une liposuccion ?

Le coût d’une liposuccion varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment le temps passé qui est lui-même lié au nombre de zones traitées. Consultez nos tarifs en ligne sur le site.

Y a-t-il un remboursement de la sécurité sociale pour une liposuccion ?

Non, la liposuccion est généralement considérée comme une intervention esthétique et n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Et ce, même dans le cas de chirurgie réparatrice.

Comment prendre rendez-vous pour une consultation ?

Pour prendre rendez-vous, veuillez contacter notre cabinet par téléphone ou via notre site web pour planifier une consultation. Il est essentiel de nous rencontrer pour évaluer votre situation et discuter des options de traitement qui vous conviennent le mieux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CELA DEVRAIT AUSSI VOUS INTERESSER

femmes qui ont eu recours à la liposuccion ou lipoaspiration