Rhinoplastie ethnique

La rhinoplastie ethnique est l’intervention de rhinoplastie des patients à peau noire ou asiatique. Il existe des spécificités nasales dans les nez dits « ethniques » qui classent la rhinoplastie ethnique parmi les rhinoplasties spécialisées. Elle requière des techniques spécifiques.

Qu’est-ce que la rhinoplastie ethnique ?

De façon très variable d’un patient à l’autre, les patients d’origine africaine ou plus largement à peau noire, et les patients asiatiques, présentent des particularités de leur nez plus ou moins présentes selon le cas et plus ou moins difficiles à corriger. Pour se faire, des techniques de rhinoplastie spécifiques ont été développées et sont regroupées sous le terme (plus ou moins bien choisi…) de rhinoplastie ethnique.

La majorité des patients ne désirent pas perdre leurs origines par cette intervention. Ce qu’ils attendent de la rhinoplastie ethnique, c’est une correction de défauts importants au même titre que n’importe quelle rhinoplastie esthétique.

D’autres patients désirent une vraie occidentalisation de leur nez. La rhinoplastie ethnique, par ces raffinements fiables et sécurisés, permet d’y parvenir dans une certaine mesure. Le piège serait de vouloir reproduire intégralement les critères du nez occidental. Le résultat ne serait pas naturel. Il existe certains type de nez à peau très épaisses, pour lesquels l’intervention permettra une importante amélioration, mais ne permettra pas un affinement complet du nez.

Pour éviter toute insatisfaction, il est donc impératif de vous faire soigneusement examiné, et de comprendre les avantages et les limites que vous pourrez tirer de cette intervention.

Quels sont les défauts du nez sollicités par les patients candidats à une rhinoplastie ethnique ?

Des défauts sont présents à des degrés variables, et il est clair que seule une partie d’entre-eux peut être présentes. Ainsi, les souhaits des patients sont les suivant :

  • avoir un nez moins large
  • avoir une pointe du nez moins aplatie et mieux définie
  • avoir un nez avec une plus grande projection de profil
  • avoir des narines moins épatées.

La rhinoplastie ethnique nécessite donc des techniques spécifiques, qui doivent le plus souvent « réduire le nez  » de face, et « l’augmenter » de profil.

Il est particulièrement important d’écouter le résultat que le patient espère obtenir. En effet, parfois, le nez présente des défauts majeurs, et pourtant le désir de correction est mineur, ne concernant que certaines zones (le plus souvent les narines).

Quels sont les points techniques de la rhinoplastie ethnique ?

Avant toute chose, nous vous invitions à comprendre les principes de la rhinoplastie, pour mieux comprendre les particularités de la rhinoplastie ethnique.

La rhinoplastie ethnique présente donc des spécificités qui expliquent la nécessité d’utiliser des techniques chirurgicales spécialement adaptée.

1. La peau

La première contrainte est l’épaisseur de la peau qui est souvent très épaisse. Ainsi, la peau masque les reliefs des cartilages sous-jacents. Le travail sur les cartilages doit donc être très important pour que les nouveaux reliefs soient visibles.

Il est possible de désépaissir partiellement une peau trop épaisse.

2. La pointe du nez: l’affiner et augmenter sa projection

rhinoplastie ethnique : rhinoplastie de la pointe

La pointe du nez est souvent trop large et plate, car ses cartilages (cartilages alaires) sont souvent trop développés et trop faibles. La rhinoplastie réalise donc :

– l’exérèse des excès de cartilage

– des sutures des cartilages afin de les replier, et d’en augmenter la projection

– des greffes de cartilage sur la pointe, pour mieux la définir et la projeter.

3. Le dos du nez : le projeter et l’affiner

rhinoplastie ethnique - greffe de cartilage

Le dos du nez est souvent large et aplati, avec une racine du nez creusée. La rhinoplastie réalise donc :

– un resserrement des os propres du nez

– des greffes de cartilage sur l’arête nasale pour rehausser le profil (photo ci-contre)

Quelle greffe choisir ?

Les greffes que nous utilisons sont des greffes type DCF associant du cartilage taillé en micro dés et enveloppé dans de l’aponévrose temporale.

Le cartilage utilisé peut provenir de l’oreille (conque) ou des côtes si une quantité très importante est nécessaire.

4. Les ailes narinaires: les réduire

rhinoplastie ethnique - réduction de narines

Le plus souvent, les ailes du nez sont trop longues, épatées avec un seuil de narine trop large.

La rhinoplastie ethnique réalise une exérèse de l’excès de narine.

Notez sur les photos ci-contre, l’amélioration de la projection de la pointe du nez par des greffes de cartilages, et son affinement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CELA DEVRAIT AUSSI VOUS INTERESSER

rhinoplastie ethnique