4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Rhinoseptoplastie pour déviation du nez

Le nez dévié est une demande fréquente de correction esthétique. Lors de la consultation préopératoire, la fonction respiratoire sera également évaluée, à la recherche d’une gêne respiratoire liée à la déviation du nez.

Comprendre la déviation nasale

Le nez dévié : gêne esthétique

La déviation nasale est fréquemment liée à une déviation de la cloison nasale. Le fait de redresser la cloison nasale peut suffir à améliorer l’esthétique nasale.

rhinoseptoplastie pour déviation nasale

Cependant, souvent, d’autres causes peuvent être associées à la déviation de la cloison nasale. Ces causes sont multiples :

  • asymétrie des os propres du nez
  • insuffisance de soutien des cartilages triangulaires

L’analyse préopératoire est donc essentielle pour définir le bon traitement a mettre en place.

Le retentissement respiratoire de la déviation nasale

Un nez dévié n’est pas forcément un nez avec gêne respiratoire. L’examen clinique recherchera des signes de gêne respiratoire.

Il faudra au moindre doute réaliser un scanner préopératoire, pour évaluer l’importance de la déviation de la cloison nasale, et juger de son retentissement sur la respiration.

Le fait de redresser la cloison nasale peut suffire à restaurer la respiration nasale.

D’autres causes de gêne respiratoire seront tout de même recherchés : hypertrophie des cornets, épaississement muqueux, brides endo-nasales…

Technique mixte de rhinoseptoplastie pour nez dévié

Il existe de nombreuses techniques de rhinoplastie. Parmi elles, la correction de la déviation nasale peut reposer sur le redressement de la cloison nasale ou septoplastie, éventuellement associée à une rhinoplastie (on parle alors de rhinoseptoplastie).

Première étape : septoplastie

La première étape de l’intervention consiste à remodeler la cloison nasale par septoplastie. C’est une étape systématique pour corriger la déviation nasale.

La cloison va donc être redressée, puis stabilisée par d’éventuelles greffes de cartilages à type d’attelles internes, qui seront suturés entre-elles, pour la stabilité du résultat.

La respiration est souvent très nettement améliorée après la septoplastie.

Bien souvent l’étape de septoplastie peut suffire.

Seconde étape : rhinoplastie par greffes de cartilage

La seconde étape consiste à remodeler la structure externe du nez, en réalisant si besoin des greffes de cartilage pour symétriser la charpente nasale toujours un peu asymétrique, malgré le redressement de la cloison.

Cela permettra par exemple de corriger un creux sur le côté qui maintient un l’aspect dévié.

Cette étape n’est pas systématique, et est évalué au cas par cas. Elle peut être prise en charge par la sécurité sociale si gêne respiratoire ou déviation secondaire à une fracture. En revanche, elle ne sera jamais prise en charge lorsque ces greffes ont une action uniquement esthétique.

Le cas ci-dessous, montre la nécessité d’associer une greffe à la septoplastie pour combler le dos du nez, et redessiner un profil harmonieux.

photo avant après de rhinoseptoplastie pour déviation du nez

rhinoseptoplastie

D’autres greffes peuvent être utilisés comme les spreader graft, très utiles dans les nez déviés.

Prise en charge par la sécurité sociale de rhinoseptoplastie pour déviation nasale

La sécurité sociale ne peut prendre en charge que les déviations nasales accompagnées de gêne respiratoire. Le traitement qui sera pris en charge reposera donc sur la septoplastie et le redressement de la charpente ostéo-cartilagineuse si besoin en cas de rhino-septoplastie.

Par ailleurs, ne seront jamais pris en charge :

  • d’autres traitements esthétiques associés qui n’améliorent pas la respiration : rhinoplastie de la pointe, rhinoplastie du dorsum ou du nez creux.
  • la correction d’une déviation de la charpente osseuse nasale, purement esthétique, sans effet sur la respiration

Dans ces cas, un devis de rhinoplastie esthétique sera associé.

Nous voyons trop souvent des patients en consultation qui réclament une prise en charge totale de leur rhinoplastie, au prétexte qu’il existe un problème respiratoire. Cette prise en charge est impossible à délivrer pour tout traitement esthétique, car ce serait une violation des consignes de la Sécurité Sociale.

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Commentaires

  • Fabien
    10 novembre 2016

    Bonjour
    Je dois faire une Rhinoseptoplastie
    Quelles sont les étapes à faire ?
    Merci

    • Dr. Yohann DERHY
      13 novembre 2016

      Bonjour, pour une rhinoseptoplastie, il faut prendre un rendez vous de consultation. Si une septoplastie est envisagée, c’est donc que vous avez fait un scanner. Il faut ramener tous vos bilans. Au terme de mon examen, je vous donnerai la stratégie opératoire et je vous expliquerai les risques et bénéfices à attendre de l’intervention. Cordialement,