La canthopexie est une technique de chirurgie esthétique qui permet de corriger la paupière inférieure tombante et de redessiner la forme des yeux. Elle est aujourd’hui de plus en plus demandée pour son effet liftant et rajeunissant sur le regard.

Qu’est-ce que la canthopexie ?

La canthopexie est une intervention de chirurgie esthétique qui vise à corriger la ptôse (tombée) de la paupière inférieure et à rehausser le coin externe de l’œil. Elle permet ainsi de redonner un aspect plus jeune et dynamique au regard.

  • Origine de la technique : à l’origine, la canthopexie servait essentiellement à traiter les cas de paupières trop tombantes dues à l’âge, à des traumatismes ou à des malformations congénitales. Il s’agissait alors d’une intervention réparatrice pour rendre au regard un aspect « normal » plus harmonieux, voire pour lutter contre l’écoulement des larmes désagréable ou les irritations de la cornée, par insuffisance de soutien de la paupière inférieure. Donc finalement, une intervention qui servait à améliorer la vision et la qualité de vie des patients concernés.
  • Désormais, la canthopexie est aussi réalisée pour des raisons esthétiques. Le chirurgien va élever puis étirer le coin de l’œil, en remettant en tension le canthus externe (point de jonction entre les paupières supérieure et inférieure). Cette intervention permet ainsi de modifier la forme des yeux, de leur donner une apparence plus allongée et séduisante, voire de corriger des disgrâces ou des asymétries.
Regard en amande Fox Eye après canthopexie
Regard en amande Fox Eye après canthopexie

A qui s’adresse la canthopexie ?

  1. La canthopexie est une intervention qui peut concerner plusieurs types de patients, selon les indications et les objectifs recherchés.
    Les personnes souffrant de ptôse de la paupière inférieure : cette situation peut être due à l’âge, à des traumatismes, à des malformations congénitales ou à des maladies neuromusculaires. Elle peut entraîner des problèmes de vision, de larmoiement, d’irritation et d’inconfort. La canthopexie permet alors de rétablir une position normale de la paupière et de réduire ces désagréments.
  2. Les patients souhaitant améliorer leur apparence pour avoir des yeux plus grands, plus en amande ou plus symétriques. Elle peut être associée à d’autres interventions esthétiques, telles que la blépharoplastie (chirurgie des paupières), la rhinoplastie (chirurgie du nez) ou le lifting du visage.

L’opération de canthopexie : le déroulement

La canthopexie est une intervention qui nécessite une bonne préparation et une technique chirurgicale précise. Voici les principales étapes du processus.

  1. Consultation préopératoire : lors de cette consultation, le chirurgien évalue l’état de la paupière inférieure, la qualité de la peau, la position du canthus externe et les éventuelles asymétries. Il explique au patient les objectifs de l’intervention, les techniques envisageables, les résultats escomptés, les risques et les suites opératoires. Des examens complémentaires et un bilan pré-anesthésique peuvent être demandés.
  2. Anesthésie : la canthopexie peut être réalisée sous anesthésie locale, avec ou sans sédation, ou sous anesthésie générale, selon les cas et les préférences du patient.
  3. Incisions : le chirurgien pratique des incisions soigneusement dissimulées dans les plis naturels de la peau, au niveau du canthus externe et le long de la
    paupière inférieure.
  4. Remise en tension du canthus externe : le chirurgien décolle délicatement la peau et les tissus qui recouvrent le canthus externe, puis il les remet en tension et les fixe à l’aide de sutures résorbables ou non résorbables.
  5. Fermeture des incisions : elles sont alors soigneusement refermées à l’aide de sutures très fines. Des pansements et des compresses froides sont appliqués sur la zone opérée pour limiter l’œdème et les ecchymoses.

Le résultat à attendre de la canthopexie

La canthopexie permet d’obtenir un résultat naturel et durable, qui s’inscrit harmonieusement dans l’ensemble du visage. Outre le rajeunissement, vous pouvez aussi attendre une amélioration de l’harmonie et de la symétrie du visage. Pour les patients plus jeunes, la canthopexie permet de créer une forme d’œil d’avantage en amande, donc plus attractive.

Dans certains cas, la paupière inférieure peut retomber après l’intervention, nécessitant une nouvelle canthopexie. Cela peut être dû à une cicatrisation défavorable, à des facteurs individuels ou à l’évolution naturelle du vieillissement

Les risques à connaître avant de se lancer dans une canthopexie

Comme toute intervention chirurgicale, la canthopexie présente certains risques et complications potentielles. Il est important de les connaître et d’en discuter avec son chirurgien avant de prendre une décision.

Un saignement peut se produire dans les heures qui suivent l’intervention, entraînant la formation d’;un hématome. Selon son importance, il peut nécessiter une évacuation chirurgicale ou une simple surveillance.

Des cicatrices inesthétiques sont rares, mais ce risque ne peut pas être écarté totalement malgré les précautions prises pour dissimuler les incisions. Des traitements locaux ou des retouches chirurgicales peuvent être proposés pour les atténuer.

Le risque d’asymétrie existe car il n’est pas toujours aisé d’obtenir un résultat totalement symétrique.

Les risques d’insuffisance de résultat existent, et peuvent conduire à une reprise chirurgicale 1 an après l’intervention.

Les questions fréquentes des patients avant une canthopexie

  1. Avant de se lancer dans une canthopexie, les patients ont souvent de nombreuses interrogations. Voici quelques questions fréquemment posées :
    Est-ce que la canthopexie est douloureuse ? : les suites opératoires de la canthopexie sont généralement peu douloureuses. Des antalgiques adaptés sont prescrits pour soulager les éventuelles douleurs et tensions postopératoires.
  2. Quelle est la durée de l’hospitalisation et de l’indisponibilité professionnelle ? : la canthopexie peut être réalisée en ambulatoire (entrée et sortie le jour même) ou avec une hospitalisation de courte durée (24 heures).
    L’indisponibilité professionnelle dépend de l’activité professionnelle du patient et de la rapidité de la convalescence. Il est généralement compris entre 7 et 15 jours. En cas de canthopexie à visée esthétique, aucun arrêt de travail ne peut être prescrit.
  3. Quand pourrai-je voir le résultat définitif de la canthopexie ? : le résultat est progressif et s’améliore au fil des semaines, en fonction de la résorption de l’œdème et de la cicatrisation. Il faut généralement attendre 3 à 6 mois pour apprécier le résultat définitif de l’intervention.
  4. La canthopexie est-elle remboursée par la sécurité sociale ? : la canthopexie peut être prise en charge par la sécurité sociale si elle est réalisée pour des
    raisons fonctionnelles (gêne visuelle, larmoiement, irritation). Dans tous les cas, j’applique des dépassements d’honoraires qui ne sont pas remboursés
    par la sécurité sociale, mais éventuellement par votre mutuelle. Dans le cadre d’une intervention purement esthétique, elle n’est jamais remboursée.

La canthopexie est une intervention de chirurgie esthétique qui demande une véritable expertise. Si vous êtes concerné par cette intervention, n’hésitez pas à nous consulter via notre formulaire de contact ou par téléphone. Un avis personnalisé et éclairé est nécessaire, avant une première consultation. Ensemble, nous pourrons déterminer si la canthopexie est la solution adaptée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CELA DEVRAIT AUSSI VOUS INTERESSER

blepharoplastie