4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Déroulement de l’augmentation mammaire par prothèse

L’augmentation mammaire par prothèse mammaire suit un déroulement bien précis qui débute lors de la consultation préopératoire pour aboutir à l’intervention.

Les consultations avant augmentation mammaire par implant

2 consultations de chirurgie plastique espacées de minimum 15 jours sont obligatoires avant la pose de prothèse mammaire, au cours desquelles sont toujours réalisées des photographies médicales.

Une mammographie pré-opératoire est systématique chez les femmes de plus de 35 ans ou ayant des facteurs de risque de cancer du sein.

Un soutien gorge de sport sans armature, et s’ouvrant par devant, est prescrit.

Si l’augmentation des seins par prothèse mammaire n’est pas prise en charge par la sécurité sociale, prévoyez une période d’indisponibilité professionnelle de 15 jours environ après l’intervention, car aucun arrêt de travail ne pourra vous etre prescrit.

Les consignes médicales avant augmentation mammaire par implant les plus importantes sont les suivantes :

  • Arrêt strict du tabac 2 mois avant l’intervention, pour réduire le risque de nécrose cutanée.
  • Arrêt de la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoires, ou d’anti-coagulants oraux dans les 15 jours qui précèdent l’intervention, pour réduire le risque hémorragique.
  • Arrêt de la contraception orale 1 mois avant l’intervention, pour diminuer le risque thrombo-embolique.
  • Éviter les grossesses dans les 2 ans qui suivent l’augmentation mammaire pour éviter de détériorer le résultat esthétique de l’intervention.

L’hospitalisation pour implant mammaire

Anesthésie

L’anesthésie pour l’augmentation mammaire par prothèse est classiquement une anesthésie générale. Elle est plus confortable et très bien tolérée.

J’associe toujours une anesthésie locale, ce qui permet de réduire significativement la douleur dans les jours qui suivent l’intervention.

Cependant, aujourd’hui pour de petites augmentations mammaires, nous pouvons réaliser une anesthésie locale éventuellement associée à une neuroleptanalgésie, pour une récupération plus rapide et un retour à domicile le jour même

L’hospitalisation à la clinique

déroulement de l'augmentation mammaire

  • Un système de drainage aspiratif est habituellement mis en place pour réduire les risques d’hématome.
  • De plus en plus, nous évitons tout drainage chirurgical postopératoire, lorsque nous jugeons que les risques d’hématomes sont mineurs.
  • un protocole anti-douleur associé à des relaxants musculaires est administré par voie intra-veineuse pour réduire la douleur. En effet, l’augmentation mammaire est souvent douloureuse par l’expansion tissulaire.
  • un pansement compressif est mis en place, qui sera retiré le lendemain de l’intervention.
  • L’hospitalisation pour augmentation mammaire par prothèse mammaire dure 24 heures . Il est recommandé qu’une personne accompagne votre retour à domicile. De plus en plus, grâce aux techniques modernes d’anesthésie, le retour à domicile est possible le jour même, après surveillance toute la journée à la clinique.
  • Le pansement est retiré le lendemain de l’intervention à la clinique ou à mon cabinet en cas d’intervention ambulatoire. Un pansement léger sera réalisé et vous devrez porter le soutien-gorge sans armature prescrit en préopératoire.

 Immédiatement après l’augmentation mammaire

  • Le retour à domicile se fait le lendemain de l’intervention, ou le jour même après accord médical.
  • Le port du soutien gorge et éventuellement de la bande de contention mammaire sera obligatoire dans les 6 semaines qui suivent l’intervention.
  • Les douleurs sont assez importantes les 3 à 5 premiers jours du fait de la tension tissulaire.
  • En cas d’implants posé en dual plan, je conseille de réaliser des mouvements d’élévation des bras dès le lendemain de l’intervention, pour lutter contre la rétraction musculaire et accélérer la récupération. Il est en effet classique d’avoir des difficultés à lever les bras, et ces exercices aident à une meilleure récupération.
  • Vos seins sont tendus et très sensibles au toucher. Le gonflement est net, et il ne faut pas s’inquiéter si le volume vous parait trop gros. En effet, les seins dégonflent rapidement dans les 15 premiers jours post-opératoires.

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *