4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Prothese de mollet

La prothèse de mollets permet d’augmenter le relief des muscles du mollet appelés muscles jumeaux. Elles sont utilisées en chirurgie esthétique pour créer du galbe au mollet, ou en chirurgie réparatrice après malformations, et sont très bien tolérées. Parmi les différentes interventions de chirurgie du mollet, elles donnent d’excellents résultats, et sont selon nous la meilleure technique d’augmentation du mollet.

Une expérience importante en prothèse du mollet

communication du Dr Derhy sur prothese de mollet, IMCAS 2011Le Dr Yohann DERHY a présenté son expérience sur les prothèses de mollet chez la femme au Congrès International de l’IMCAS 2011.

Nous réalisons cette intervention depuis 2007 avec des taux de réussite très élevés.
A ce jour, aucune complication sérieuse n’a été noté, aucun hématome, aucune infection, aucun retrait d’implant.
Le taux de satisfaction est très élevé, tant en chirurgie esthétique que réparatrice.

L’augmentation de mollet par prothèse est selon nous une technique fiable et sécurisée.

Objectif de l’augmentation par prothèse de mollet

La prothèse de mollet recrée le galbe de l’un ou  des deux muscles jumeaux. Il peut s’agir :

  • du muscle jumeau interne
  • du muscle jumeau externe
  • ou des deux muscles, auquel cas deux prothèses sont nécessaires.

Les prothèses de mollet corrigent donc les deux tiers supérieurs de la jambe. Elles ne corrigent jamais le volume de la cheville. A ce niveau, seule un lipofilling de la cheville par injection de graisse peut épaissir la cheville.

Qu’est-ce que les prothèses de mollet ?

prothese-molletLes prothèses de mollets permettent d’augmenter le galbe des mollets trop fins.

L’utilisation des prothèses de mollet à visée esthétique a été possible après la maîtrise de la technique dans son but initial de chirurgie réparatrice.

En effet, les prothèses de mollet ont été initialement mises au point en chirurgie réparatrice, pour recréer le galbe du mollet en cas d’atrophie musculaire suite à des maladies sévères (poliomyélite, pied-bot…).

Ces prothèses de mollet sont faites en gel de silicone cohésif. Il n’y a pas de risque de fuites de silicone en cas de rupture.

Ma conception du beau mollet

Le beau mollet est défini par de l’alternance de courbes naturelles convexes et concaves.

A cet effet, j’ai défini ma conception du beau mollet par le Calf Curve Concept (Concept des courbes du mollet) et j’ai présenté mes travaux au congrès de l’IMCAS 2011.

Ce concept permet de définir la forme, le volume et le positionnement des implants de mollets pour obtenir un beau résultat esthétique.

Choix de la prothèse de mollet

Il en existe de nombreuses tailles, ce qui permet de choisir des prothèses qui descendent au-dessus de la cheville pour créer une jambe fuselée ou moins bas pour créer un mollet d’allure plus musclée.

Dans le cas où 2 prothèses de mollet sont nécessaires, nous les posons d’emblée en cas d’augmentation modérée, avec des tissus souples au niveau du mollet en préopératoire.

Il est essentiel de conserver le caractère naturel des mollets et que leurs formes, leurs galbes, leurs consistances ne laissent en aucun cas imaginer qu’ils sont le résultat d’une intervention chirurgicale.

Indication des prothèse de mollet

Indication en chirurgie esthétique

L’utilisation des prothèses de mollet à visée esthétique est destinée aux patients estimant avoir un mollet trop fin. La prothèse de mollet vient alors recréer le galbe des muscles jumeaux.

L’utilisation de cette technique doit toujours être mise en balance avec le lipofilling de mollets (réinjection de la graisse du patient pour recréer le galbe du mollet), afin d’éviter si possible la pose de corps étranger.
Cependant, chez les patients minces, sans réserve de graisse, la seule technique utilisable est la pose de prothèse de mollets.

D’une manière générale, la prothèse de mollet permet d’obtenir des résultats stables, satisfaisants avec des complications exceptionnelles. C’est pour nous le traitement de choix.

Indication en chirurgie réparatrice

Il s’agit d’atrophie sévère des muscles jumeaux dans les suites de pathologies : poliomyélite, pied-bot, maladie de Charcot, traumatisme directe sur une jambe, traumatisme rachidien avec paralysie d’un segment de membre inférieur…

Les différents types de prothèse de mollet

Prothèse de mollet en silicone

Le silicone qui entre dans la constitution de la prothèse de mollet est un silicone de consistance ferme proche de celle des muscles jumeaux.

Il s’agit de gel de silicone cohésif : la rupture de la prothèse n’entraîne donc pas de fuite de silicone. Le changement de la prothèse n’est est que plus simple en cas de rupture exceptionnelle.

Formes des prothèses de mollets

Nous distinguons des prothèses de mollet de formes symétriques ovoïdes et asymétriques de forme anatomique utilisée essentiellement chez le patient body-builldé.

Le choix de la forme de l’implant dépend des désirs du patient. Nous posons dans l’immense majorité des cas des prothèses de mollet symétriques qui crée un mollet aux formes naturels.

Dimensions de la prothèse de mollet

La forme de la prothèse de mollet est allongée et ovoïde. Chaque prothèse présente 3 dimensions :

  • longueur
  • largeur
  • projection

Grâce à ces paramètres, il est possible de s’adapter à toutes les morphologies et les désirs de patient(e)s.

Exemple des caractéristiques des prothèses de mollet fournies par le laboratoire Eurosilicone.

Forme symétrique
VolumeLongueurLargeurProjection
60écc18,4 cm4,2 cm1,4 cm
90écc19,4 cm5,2 cm1,7 cm
110écc19,1 cm6,9 cm1,4 cm
120écc20,4 cm6,3 cm2,0 cm
180écc20,9 cm7,2 cm2,8 cm
220 cc20,9 cm7,9 cm3,1 cm

Technique d’implantation de prothèse de mollets

Dessin préopératoire

Sur le patient debout, le dessin de la prothèse est fait sur le patient.

Selon le désir du patient et les possibilités anatomiques, nous choisirons une prothèse de mollet plus ou moins longue pour la descendre le plus possible vers la cheville.

Réalisation de la loge de la prothèse de mollet

Après une incision dans le pli du genou, la gaine du muscle jumeau (ou aponévrose musculaire) est ouverte.

A l’aide d’un instrument non coupant, nous réalisons la loge de la prothèse de mollet, adaptée précisément aux dimensions de l’implant.

Aucun drain n’est nécessaire, car la loge de la prothèse est réalisée dans un espace avasculaire (pas de risque de saignement).

Pose de la prothèse de mollet

La prothèse est introduite dans sa loge, sans effort. Elle épouse exactement l’espace créé, et ses contours ne sont pas visibles.

Nous fermons la partie haute de la gaine du muscle pour éviter que la prothèse de mollet ne remonte.

Pansement

Un pansement simple, et le port d’un bas de contention, suffisent pour maintenir la prothèse de mollet en bonne position.

La marche avec béquille sera nécessaire pendant 7 jours, ainsi que le port de chaussure avec un talon pour détendre la gaine musculaire.

Peut-on déceler la présence d’une prothèse de mollet ?

C’est un risque mineur, si la technique chirurgicale est bien appliquée. Normalement, les résultats sont excellents, et la prothèse de mollet n’est pas visible ni palpable, car protégée par l’enveloppe musculaire qui est rigide..

  • Pour éviter la perception de la prothèse de mollet, nous la positionnons en profondeur derrière la gaine des muscles jumeaux, et non sous la peau. En positionnant la prothèse de mollet plus en profondeur, nous pouvons en adoucir les contours, ce qui est visuellement naturel.
  • De plus, nous utilisons de longue prothèse de mollet, pour un résultat harmonieux, sans rupture abrupte entre les reliefs musculaires des jumeaux et la cheville.
  • Il est préférable de ne recréer que le galbe du jumeau interne pour avoir un résultat plus naturel. Cependant, chaque cas est différent.
  • De plus, cette position réduit également le risque d’infection de la prothèse de mollet, notamment en cas de trouble de cicatrisation.

Quelles sont les cicatrices après implantation de prothèse de mollet ?

Il n’y a qu’une cicatrice d’environ 3-4 cm.
Elle est située derrière le genou, dans le pli horizontal (creux poplité). Elle est généralement à peine visible une fois la cicatrisation avancée.

Quel est le résultat des prothèses de mollet ?

Le résultat est très satisfaisant, et immédiat. La prothèse de mollet étant placée en profondeur entre le muscle et son aponévrose, elle n’est absolument pas perceptible ni visuellement, ni à la palpation.

Le résultat définitif des prothèses de mollet s’apprécie entre 3 et 6 mois. Des consultations de contrôle sont prévues pendant plusieurs années pour surveiller la tolérance des prothèses de mollets.

Prix des prothèses de mollet

Le prix des prothèses de mollet dépend du contexte. En cas de malformation, une prise en charge partielle par la sécurité sociale est possible. Dans le cas contraire, l’intervention est toujours esthétique, et ne peut être prise en charge ni par la sécurité sociale ni par votre mutuelle.

Déroulement de l’intervention

Cela est résumé dans une fiche pratique sur l’implant de mollet.

Quel est le type d’anesthésie pour la pose de prothèse de mollet ?

L’intervention se déroule sous anesthésie générale ou sous rachi-anesthésie (anesthésie des deux membres inférieurs).

Que se passe-t-il avant la pose de prothèse de mollet ?

  • 2 consultations de chirurgie plastique espacées de minimum 15 jours sont obligatoires avant pose de prothèse de mollet, au cours desquelles sont toujours réalisées des photographies médicales.
  • Prescription de bas de contention.
  • Prévoyez une période d’indisponibilité professionnelle après l’intervention de 7 à 21 jours selon la profession, car aucun arrêt de travail ne pourra vous être prescrit si l’intervention n’est pas prise en charge par la sécurité sociale.

Quelles sont les suites opératoires habituelles des prothèses de mollet ?

  • AUCUN DRAIN n’est posé.
  • La douleur est modérée et calmée, lorsqu’elle existe, par des antalgiques simples. La sortie est autorisée le jour même ou le lendemain. Une sensation de tension au niveau du mollet est fréquente pendant quelques jours.
  • un œdème de la cheville peut persister pendant 7 à 15 jours.
  • Il existe par contre une gêne à la marche surtout la première semaine et qui disparaît ensuite progressivement sur 8 à 14 jours environ.
  • Les fils sont résorbables, donc nous ne les retirons pas.
  • Les bas de contention doivent être portés jour et nuit pendant un mois et demi, pour maintenir les protheses de mollet.
  • Le travail peut être repris entre 7 à 21 jours selon la profession.
  • Le sport est repris à 3 mois.
  • LA SURVEILLANCE, se fait à vie tous les 2 ans, et repose exclusivement sur l’examen par le chirurgien.Au moindre doute de rupture de la prothèse de mollet, une radiographie sera réalisée pour confirmer le diagnostic. Grâce au gel de silicone cohésif, le silicone ne fuit pas, et le changement de la prothèse de mollet est simple à réaliser.

Quels sont les risques des protheses de mollet ?

Les complications des prothèses de mollet sont heureusement très rares.

Complications générales

Les risques liés à l’anesthésie,les hématomes, les infections du site opératoire. Le risque majeur est la complication thrombo-embolique (phlébite, embolie pulmonaire).

Complications spécifiques aux prothèses de mollet

  • Le syndrome de loge : Il s’agit d’une complication théorique de toute chirurgie de la jambe. Elle est possible en cas d’hématome dans la loge musculaire, entraînant des douleurs violentes et augmentant progressivement de volume. Il faut alors retirer les protheses de mollet et évacuer l’hématome.
  • Visibilité et palpation au toucher de la prothese de mollet : ce phénomène disgracieux est possible, mais il est rare avec les nouveaux procédés de pose, puisque la prothese de mollet n’est plus posée directement sous la peau.
  • Durcissement et coques : Comme dans le cas des protheses mammaire pour augmentation mammaire, l’enveloppe créée par le corps autour de la prothese de mollet peut s’accentuer, et un durcissement (coque) peut apparaître. Il faut alors retirer les protheses de mollet si l’aspect esthétique est défavorable ou si la zone devient douloureuse.
  • Usure de l’implant et rupture : Comme toute prothese, l’implant de mollet va s’user. Aucun changement n’est à prévoir d’emblée, mais en cas de rupture par traumatisme (tres) violent ou par usure, il faudra changer la prothese de mollet.
  • Couleur et irrégularité du mollet : si la prothese de mollet est trop superficielle, elle peut abîmer la peau, conduisant à une atrophie cutanée ou à une tâche de couleur. En conséquence si la prothese de mollet menace la peau : il faut la retirer.
  • Insatisfaction de résultat : asymétrie, manque de volume, cicatrice peu esthétique. Les mollets étant initialement différents, cette chirurgie peut reproduire ou accentuer un défaut.

Nos participations à l'information sur la chirurgie plastique

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

28 Commentaires

  • Yves
    23 juillet 2017

    Bonjour
    Ça fait longtemps que j’ai cherché ce genre dinformations. En fait je suis handicapé physique, atteint d’une maladie polio à l’âge de deux ans. Je peux marché avec mes deux béquilles et je me déplace facilement, monter l’escalier etc. Mais mes jambes sont très très fines. Je n’ai jamais osé les montrer aux gens, même ma copine. Franchement si un jour j’aurais deux jambes proportionnelles à ma silhouette je serai l’homme le plus heureux du monde 😃. Ce problème m’empêche d’aller dans les endroits comme la plage ou piscine. Mon handicap ne me fait plus honte, mais mes jambes 🙈. Je vous raconte un secret que je mets trois voire 4 patalons jean pour les cacher. Oui c’est une maladie mais c’est plus fort que moi. Vous comprendrez très bien ce que je veux en venir. Je veux avoir plus d’informations s’il vous plaît si mon cas fait parti des problèmes que vous pouviez résoudre. Merci beaucoup pour votre patience et votre compréhension

    Cordialement : Yves

    • Dr. Yohann DERHY
      26 juillet 2017

      Bonjour, je vous remercie pour ce témoignage touchant, qui donne tout le sens de notre vocation. Je traite le problème que vous présentez couramment, avec de très bons résultats. Le traitement repose sur plusieurs étapes associant prothèse de mollet et injection de graisse (lipofilling) au niveau de la cheville. Il y a de rares cas où l’atrophie est trop importante, et nous restons alors sans solution. Mais c’est très rare, et j’opère plus de 90 % des patients qui me consultent pour ces séquelles de poliomyélite. Je reste à votre disposition. Cordialement,

  • Mike
    4 avril 2017

    Bonjour
    Docteur

    J’ai subi il y a 2 ans une arthrodese de la cheville droite à cause d’une malformation à cause de mon syndrome de marfan
    De ce fait , je n ai pas l’amplitude suffisante pour travailler mes mollets qui sont déjà très fin .
    Je voulais savoir si mon intervention de prothèse de mollet serait considérée comme une chirurgie réparatrice ??

    Merci
    Cordialement.

    • Dr. Yohann DERHY
      24 avril 2017

      Bonjour, dans votre cas, l’augmentation de volume des muscles jumeaux par prothèse de mollet, sera considérée comme une intervention de chirurgie réparatrice. Cordialement,

  • Najat
    24 février 2017

    Bonjour
    Complexée depuis mon jeune âge par mes jambes.
    Depuis peu, j’ai appris qu’une chirurgie esthétique est possible au niveau des mollets.
    J’ai lu l’ensemble des éléments concernant cette intervention et qui répondent à certaines de mes interrogations,en revanche, je souhaite donc me renseigner sur le coût de cette intervention.
    Je souhaite également avoir un premier rendez-vous pour une éventuelle chirurgie.
    Merci par avance
    Cordialement

    • Dr. Yohann DERHY
      24 février 2017

      Bonjour, l’augmentation des mollets par prothèse de mollet donne d’excellents résultats et j’en ai une importante expérience. Le tarif de cette intervention se trouve à la rubrique “Tarifs” de ce site internet dans le menu principal. Pour prendre rendez-vous, je vous invite à contacter directement mon assistante par telephone ou mail ou sur la réservation en ligne depuis ce site internet. Vous trouverez nos coordonnées à la rubrique “Contact” de ce site. Cordialement,

  • Sandra
    9 février 2017

    Bonsoir j ai eu la poliomyélite en étant petite mon mollet droit et plus petit que le gauche je voudrais me faire mettre des prothèses mollet je voulais savoir si cela et possible je vis en Belgique et je voudrais savoir si la Belgique fesai des interventions sûre les prothèses pour mollet cordialement

    • Dr. Yohann DERHY
      10 février 2017

      Bonjour, il faut vous examiner pour vous dire s’il est possible d’implanter une prothèse de mollet dans votre cas précis. Cette intervention donne de très bons résultats. Concernant la Belgique, je n’en ai pas la moindre idée. Cordialement,

  • shaick
    6 février 2017

    Bonjour je suis atteint de sympthome de polio et je voudrais savoir si cette intervention est possible dans mon cas.

    Cordialement

    • Dr. Yohann DERHY
      7 février 2017

      Bonjour, la pose de prothèse de mollet est parfaitement possible pour les séquelles de poliomyélite, lorsque le mollet s’est insuffisamment développé. Généralement, dans ce cas, le traitement se fait en plusieurs interventions espacées de 3 à 4 mois : pose d’un implant pour le jumeau interne, puis le jumeau externe, et enfin si besoin injection de graisse dans la cheville. Cordialement,