Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Les fils tenseurs

Les fils tenseurs assureraient une correction efficace du relâchement de l’ovale du visage sans chirurgie ? Rêve ou réalité ? La réponse en quelques lignes dans cet article.

Comprendre le principe des fils tenseurs ?

Les fils tenseurs sont des fils crantés chirurgicaux qui ont la particularité de présenter des “accroches”. Le fil est passé sous la peau, et grâce à ces accroches, il assurerait une remontée stable et efficace de la peau. Cela permettrait de remonter les bajoues et améliorer l’ovale du visage, voir même les pommettes, les sourcils…

Un phénomène de rétraction de la peau se produirait avec une adhérence cicatricielle qui assurerait la stabilité du résultat.

Ca c’est la théorie, mais en pratique ???

Le lifting par fil tenseur : un mythe ou une réalité?

  • Le résultat ne dure que quelques mois. 18 mois pour les chanceux
  • Le résultat est modéré . Il est bien entendu impossible de créer une rétraction de la  peau équivalent aux 15 cm2 de peau retiré en moyenne lors d’un lifting classique. Donc forcément un mythe.
  • Le résultat peut être asymétrique, plus souvent qu’on ne le croit, du fait de l’efficacité plus importante des fils d’un côté par rapport à l’autre.
  • Une action uniquement sur la peau : donc une action très limitée. On sait aujourd’hui, que pour qu’un lifting cervico-facial ait une efficacité durable, il faut retendre également le muscle peaucier du visage, le fameux SMAS.

Donc, pour le chirurgien esthétique, il est certain que les fils tenseurs sont une alternative légère, incomplète et insuffisante face à la chirurgie plastique.

Les fils tenseurs : un acte léger ?

La pose de fils tenseurs peut se faire par n’importe quel médecin. Pourtant c’est un acte technique qui demande une bonne dextérité et surtout une connaissance étroite de l’anatomie faciale.

En effet, le fil est introduit à l’aide d’une longue aiguille sous la peau. Cela nécessite un contexte stérile, avec pose de champs opératoires stériles, comme pour une intervention chirurgicale.

Le fil tenseur est un corps étranger, et la moindre bactérie entrainerait son rejet avec de potentielles séquelles esthétiques avec cicatrices éventuelles visibles.

Donc, cet acte s’apparente plus à un acte de chirurgie esthétique que de médecine esthétique. Et pourtant la majorité de ceux qui le préconisent et le réalisent sont des médecins esthétiques,qui par définition n’ont aucune compétence chirurgicale.

Les risques du lifting par fils tenseurs

Les fils tenseurs sont loin d’être dénués de risque.

Leur passage sous la peau se fait à l’aide de longues aiguilles.

Si le passage ne se fait pas dans le bon plan, les risques ne sont pas anodins :

  • trop superficiel, le fil peut être visible sous la peau
  • trop profond, il existe un risque d’embrocher une branche du nerf facial, et d’entraîner une paralysie faciale partielle, certes le plus souvent transitoire en quelques mois.

Par ailleurs, comme tout acte invasif, il existe des risques infectieux. Posés en cabinet médical, les risques infectieux ne sont pas anodins, pour cet acte qui s’apparente plus à un acte chirurgical qu’à un acte léger de médecine esthétique.

Tarif des fils tenseurs

Pour un résultat efficace, il faut obligatoirement poser plusieurs fils tenseurs. Le cout est rapidement élevé.

Notre conclusion

Présentés comme une méthode révolutionnaire, les fils tenseurs ne répondent pas à leur promesse. Technique onéreuse, avec des risques réels, une efficacité de courte durée, nous pensons que cette technique n’a pas encore permis d’apporter une alternative au lifting.

Nous pouvons lui voir une utilité chez la femme jeune, qui veut corriger un début de relâchement et qui ne craint pas d’éventuels effets indésirables.

Est-ce que son efficacité faible et peu durable justifie cette prise de risque ? A chacun de se faire son propre avis…

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *