4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Lifting des bras

Le lifting des bras également appelé brachioplastie  est une intervention de chirurgie des bras qui permet de retirer la peau en excès de la face interne des bras, suite à son relâchement. Il permet de retendre la peau du bras, et donc d’en redessiner les contours. Il est fréquemment associé à une liposuccion des bras pour en améliorer la qualité du résultat..

Fiche pratique sur la brachioplastie

Toutes les informations pratiques sur la brachioplastie, résumées en une fiche synthétique.

Qu’est-ce que le lifting des bras et que corrige-t-il ?

Le lifting des bras est une intervention chirurgicale qui permet de retendre la peau de la face interne des bras, après en avoir retiré l’excès.

  • Classiquement, la peau est retirée dans l’axe longitudinal et transversal pour un résultat le plus efficace possible. Cela entraîne une cicatrice tout le long de l’intérieur du bras.
  • Dans certains cas, où l’excès est mineur, le lifting de bras peut se faire par une petite cicatrice dans l’aisselle. Ces cas sont rares, et la technique est moins efficace.
  • L’intervention dure 1 heure 30.

lifting-des-bras-cicatrice-longitudinale cicatrice courte du lifting de bras
Cicatrice classique le long de la face interne du bras          Cicatrice transversale en cas d’excès de peau mineur

Comment est la cicatrice  ?

Comme pour toute intervention chirurgicale, le lifting des bras (brachioplastie) comporte des cicatrices définitives. Nous distinguons 2 types de cicatrices :

  • cicatrice lifting de brasLa plus fréquente est la cicatrice le long de la face interne du bras, car elle permet de retirer le maximum d’excès cutané :
    Une branche verticale, située à la face interne de chaque bras, depuis l’aisselle jusqu’au coude, qui est dissimulée lorsque le bras est le long du corps.
  • Dans des cas plus rares, ou l’excès cutané est mineur, on se contente d’une cicatrice horizontale au niveau de l’aisselle. Cette technique est réalisée de façon exceptionnelle.

 

Nous associons systématiquement une liposuccion du bras

Elle apporte de nombreux avantages :

  • avantage esthétique : le résultat esthétique du lifting est meilleur, grâce à l’ablation de la graisse sur toute la circonférence des bras par la liposuccion
  • avantage technique : la liposuccion permet de préserver les vaisseaux lymphatiques et donc d’accélérer la récupération post-opératoire.

Qui sont les candidats à l’intervention ?

Le lifting des bras est réalisé dans les cas de relâchements cutanés du bras liés :

  • soit au vieillissement cutané
  • soit à des amaigrissements importants (obésité, grossesse…)
  • soit une mauvaise rétraction de la peau après liposuccion des bras

Quels sont les résultats ?

Le résultat est immédiat, avec une disparition de la peau tombante du bras, et une réduction de sa circonférence en cas de liposuccion associée.

Le résultat définitif s’observe à 3 mois.

Il faut attendre au moins 12 mois pour juger de l’aspect définitif des cicatrices.

Plusieurs consultations de contrôle sont réalisées, environ 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an après l’intervention.

Quel est le prix du lifting des bras ?

Le prix du lifting des bras dépend de l’existence ou non d’une prise en charge par la sécurité sociale.

Oui, seulement en cas de “chirurgie réparatrice après amaigrissement pour obésité morbide : dans les suites de la chirurgie bariatrique, en post opératoire ou en post gravidique”. Une procédure d’accord préalable est indispensable au préalable.

Dans le cas contraire, il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique, qui n’est prise en charge ni par la sécurité sociale, ni par la mutuelle.

Déroulement de l’intervention

Le déroulement de la brachioplastie suit un protocole bien établi.

Les consultations avant l’intervention

  • 2 consultations de chirurgie plastique espacées de minimum 15 jours sont obligatoires avant la chirurgie , au cours desquelles sont toujours réalisées des photographies médicales.
  • Un vêtement compressif, est prescrit.
  • Arrêt strict du tabac 1 mois avant l’intervention, pour réduire le risque de nécrose cutanée.
  • Si l’intervention n’est pas prise en charge par la sécurité sociale, prévoyez une période d’indisponibilité professionnelle de 7 jours à 15 jours environ après l’intervention, car aucun arrêt de travail ne pourra vous être prescrit.

Quel est le type d’anesthésie ?

L’anesthésie du lifting des bras est le plus souvent générale.

L’hospitalisation

L’hospitalisation dure généralement 1 nuit.

L’intervention dure 1h30 en moyenne.

La sortie est possible le lendemain.

Le panty vous est mis en fin d’intervention, pour assurer une contention douce et homogène du bras.

Je ne mets plus de drain, grâce à des évolutions techniques importantes, notamment la combinaison avec la liposuccion. Cela augmente significativement le confort post-opératoire du patient.

Quelles sont les suites opératoires habituelles du lifting des bras ?

  • Le pansement est retiré le lendemain de l’intervention. Il est remplacé par le vêtement compressif, que vous aurez achetée avant l’intervention, et qui est à conserver jour et nuit pendant 1mois 1/2.
  • L’hospitalisation dure 24 heures.
  • Les fils sont généralement résorbables, donc aucun fil n’est à retirer.La première douche est autorisée le lendemain l’intervention.
  • De façon classique et habituelle, il existe pendant les premières semaines ou les premiers mois qui suivent le lifting :
    • un œdème (gonflement) et des ecchymoses (“bleus”). D’importance variable, ils sont souvent asymétriques. Ils persistent 15 à 21 jours.
    • une diminution ou une disparition de la sensibilité de l’intérieur des bras.
    • Parfois des douleurs, qui sont bien soulagées par les traitements antalgiques.
  • Afin de prévenir les risques de phlébite, les patients sont traités par anti-coagulants pendant 15 jours.
  • La période d’arrêt de travail est de 7 jours.
  • La période d’arrêt des activités sportives est de 45 jours.

Quels sont les risques de la brachioplastie ?

Les complications sont heureusement très rares.

Complications générales de la chirurgie

Il s’agit des risques liés à l’anesthésie générale, des accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire) plus fréquents que dans les autres interventions de chirurgie esthétique, des hématomes, des infections exceptionnelles.

Complications spécifiques au lifting des bras

  • L’épanchement lymphatique, relativement fréquent, qui peut apparaître quelques semaines après l’intervention, et peut conduire à des ponctions répétées et/ou une réintervention pour drainage.
  • La nécrose cutanée, qui prolonge de plusieurs semaines la durée de la cicatrisation. Elle est nettement favorisée par le tabagisme, ainsi que par l’obésité. L’importance de cette nécrose peut être très variable.
  • L’infection est rare, mais possible. Elle peut nécessiter un drainage chirurgical.
  • Modifications de la sensibilité : à type d’engourdissement, d’insensibilité, ou de sensations “bizarres”, ces modifications sont fréquentes et disparaissent habituellement, au moins partiellement, avec le temps (plusieurs mois ou années selon les cas).
  • Les cicatrices peuvent être larges ou hypertrophiques (en relief), de façon imprévisible. Elles peuvent parfois nécessiter une retouche chirurgicale lorsqu’elles sont larges et/ou des injections de corticoïdes lorsqu’elles sont hypertrophiques.
  • Les “oreilles” cicatricielles peuvent aussi nécessiter une retouche chirurgicale plusieurs mois après.
  • Subjectivité : le lifting bras étant motivé par des raisons esthétiques, les résultats ne peuvent être appréciés que subjectivement. Il est donc important d’admettre que les résultats obtenus peuvent ne pas correspondre exactement aux résultats espérés.

Nos participations à l'information sur la chirurgie plastique

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 Commentaires

  • carole
    24 mars 2017

    Mes deus bras tombes vraiment. Je voulais. Me renseigner. Dur cette opération que suis intéressé. Quelle demarche il faut faire

    • Dr. Yohann DERHY
      25 mars 2017

      Bonjour, en cas de relachement cutané important de la face interne des bras, le lifting des bras est la solution. Vous trouverez déjà sur ce site toutes les informations possibles sur cette intervention, y compris mes fourchettes de prix. Pour des informations plus précises adaptées à votre cas, il faut prendre un rendez vous de consultation comme indiqué dans l’article “Contact” de ce site internet. Cordialement,

  • de sabbata
    5 novembre 2016

    bonjour j ai 52 ans je ma suis fait opéré le 15 septembre je vais au kiné 2 fois par semaine malgrés les séances j ai un bras auquel la peau tombe toujours Est ce que le délais n est pas suffisant pour avoir un bon résultat .Faut il que je fasse quelques exercices pour les triceps pour les aidés à bien revenir . Si oui quel poids me conseillez vous à chaque bras . merçi de bien vouloir me conseiller.

    • Dr. Yohann DERHY
      13 novembre 2016

      Bonjour, la première chose est d’en parler avec votre chirurgien. Il a effectué votre lifting de bras, et est le plus à même de vous répondre. Dans tous les cas, il faut attendre 3 mois après l’intervention pour juger de l’aspect de la peau. Si elle est encore relachée, il faudra alors réévaluer la situation en premier lieu avec votre chirurgien. Cordialement,