4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Consultations pour lifting du visage et du cou

Les consultations avant lifting cervico-facial sont essentielles. Elles permettent de mettre en place le traitement adapté au vieillissement du patient.

La première consultation avant lifting du visage et du cou

Le patient expose ses souhaits

Le patient expose ce qui le dérange dans son visage, et ce qu’il souhaite corriger.

Le test du miroir est très utile, pour que le patient simule la correction des tissus relâchés.

Examen du patient

  • Le chirurgien vous examine : épaisseur de la peau, importance des bajoues, importance du relâchement du cou, présence de fanons (cordes cervicales centrales).
  • Le chirurgien analyse également l’ensemble du visage pour ne pas créer de dysharmonie une fois le lifting effectué
  • La mimique est également évolué, pour rechercher une éventuelle asymétrie des mouvements du visage.

Explications de l’intervention

  • L’ensemble de la procédure chirurgicale vous est expliquée, les avantages et les risques du lifting. Le choix du patient est donc tout à fait éclairé
  • Il vous sera expliqué ce qui serat traité, et ce qu’il ne sera éventuellement pas possible ou plus difficile d’améliorer.
  • En fin de consultation, un devis est remis.

 

La deuxième consultation

  • ,Des photographies médicales sont réalisées
  • Prescription d’un « press lift » (cagoule compressive spécifique au lifting cervico facial ) vous est prescrit avant l’intervention. Elle n’est pas prescrite de façon systématique, tout dépend de l’étendue du lifting.
  • Le devis et le constentement éclairés sont contre-signés
  • Les consignes médicales systématique vous sont réexpliquées, dont les plus importantes sont les suivantes :
    • Arrêt strict du tabac 2 mois avant l’opération, pour réduire le risque de nécrose cutanée.
    • Arrêt de la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoires, ou d’anti-coagulants oraux dans les 10 jours qui précedent le lifting cervico facial, pour réduire le risque hémorragique.
    • Arrêt de la contraception orale 1 mois avant pour diminuer le risque thrombo-embolique.
    • Shampooing la veille et le matin de l’intervention, avec des antiseptiques moussants.
    • Prévoir une indisponibilité professionnelle de 15 jours. Aucun arrêt de travail n’est délivré
    • Pas de sport  pendant 3 semaines

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Commentaires

  • nathalie
    9 novembre 2016

    bonjour, j’ai 52 ans et mon cou se relache, je ne vois que ca!!!!!!!! je souhaite faire quelque chose est il utile de faire de la chirurgie???

    • Dr. Yohann DERHY
      13 novembre 2016

      Bonsoir, le relâchement du cou est impossible à améliorer efficacement sans chirurgie. Le seul traitement efficace est le lifting du visage et du cou, qui est une intervention chirurgicale bien maitrisée avec des résultats naturels si l’on respecte certains principes clés que j’explique sur ce site internet. Cordialement,