4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Lifting malaire

Le lifting malaire est un lifting du visage qui permet de rajeunir la partie centrale du visage. Pour se faire, le lifting malaire repositionne les pommettes, comble les cernes et remonte la partie haute du sillon nasogénien.

Fiche pratique sur le lifting malaire

Fiche pratique sur le lifting malaire, résumant l’ensemble de l’organisation de l’intervention.

Qu’est-ce que le lifting malaire ou lifting centro-facial ?

Le lifting malaire a pour but de corriger les disgrâces provoquées par le vieillissement de la partie centrale du visage.

Le lifting malaire agit sur les paupières inférieures, le creux des cernes et la pommette. Il va permettre de repositionner les pommettes affaissées, de combler le creux du cerne et de remonter le sillon nasogénien.

Le lifting cervico-facial classique (qui agit sur le cou et les bajoues) et le lifting centro-facial ne s’opposent pas, mais répondent à des objectifs esthétiques différents.

Quels sont les objectifs du lifting malaire ?

Le lifting malaire est discuté lorsque le patient, devant le miroir, corrige par une traction verticale vers le haut des pommettes, certaines des disgrâces liées au vieillissement.
Le lifting malaire ne convient pas à tous les patients et l’indication ne pourra être retenue que par le chirurgien.

Le lifting centro-facial peut notamment être combiné à la technique du MACS lift.

Le lifting malaire ne vise pas à modifier les traits mais à replacer les structures anatomiques dans une position plus jeune.

Quelles sont les cicatrices du lifting malaire ?

Le lifting malaire s’accompagne de deux types de cicatrices :

  • le plus souvent, la cicatrice du lifting centro-facial est située au niveau de la paupière inférieure, juste sous les cils et se prolonge dans la patte d’oie sur 1 cm, dissimulée dans une ride oblique.
  • Parfois, le lifting centro-facial peut y associer une deuxième cicatrice de quelques centimetres, qui est dissimulée dans les cheveux au niveau de la tempe.

Comment se déroule l’intervention de lifting malaire ?

Nous utilisons essentiellement deux techniques de lifting centro-facial.

Le lifting malaire classique

Par une incision située sous les cils de la paupière inférieure, éventuellement associée à une incision à l’intérieur de la bouche, l’ensemble de la pommette et la zone du cerne sont décollés de l’ossature du visage. Tout le tiers moyen du visage est alors mobile, et peut être remonté verticalement, pour repositionner la pommette en bonne position.

La suspension verticale des pommettes sera réalisée au moyen de fils en les fixant aux rebords osseux de l’orbite.
Un excédent de peau apparaît alors au niveau de la paupière inférieure qui est réséqué en fin d’intervention.
Un pansement absorbant est mis en place pour les heures suivant l’opération.

L’intervention dure 2 heures.

Le MACS lift

Le MACS lift est une technique de lifting de l’ovale du visage et du cou à cicatrices courtes. Il est possible de remonter la pommette durant la même technique en réalisant une remontée de la pommette.

Cette technique a l’avantage d’être plus simple que le lifting malaire, et est pour nous la méthode de choix, lorsqu’un lifting de l’ovale du visage et du cou est nécessaire dans le même temps.

Concernant les tarifs du lifting malaire , une prise en charge est-elle possible ?

Non, le lifting malaire est une intervention de chirurgie esthétique, qui n’est prise en charge ni par la sécurité sociale, ni par la mutuelle : l’ensemble des frais est alors à votre charge, et aucun arrêt de travail ne peut être prescrit.

Déroulement du lifting malaire

Quel est le type d’anesthésie du lifting malaire ?

Le lifting malaire peut etre réalisé sous anesthésie générale.

Le lifting centro facial peut etre réalisée parfois sous anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse (anesthésie vigile).

Que se passe-t-il AVANT L’INTERVENTION de lifting centro facial ?

  • 2 consultations de chirurgie plastique espacées de minimum 15 jours sont obligatoires avant un lifting centro facial, au cours desquelles sont toujours réalisées des photographies médicales.
  • Prévoyez une période d’indisponibilité professionnelle après le lifting malaire de 7 à 15 jours.
  • Les consignes médicales systématiques avant un lifting malaire les plus importantes sont les suivantes :
    • Arrêt strict du tabac 2 mois avant le lifting centro-facial, pour réduire le risque de nécrose cutanée.
    • Arrêt de la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoires, ou d’anti-coagulants oraux dans les 15 jours qui précédent le lifting centro-facial , pour réduire le risque hémorragique.
    • Arrêt de la contraception orale 1 mois avant le lifting malaire pour diminuer le risque thrombo-embolique.
    • Shampooing la veille et le matin du lifting malaire , avec des antiseptiques moussants.

Quelles sont les suites opératoires habituelles du lifting malaire ?

  • La sortie a lieu le soir du lifting malaire ou le lendemain, habituellement sans pansement.
  • Un collyre hydratant (gouttes dans les yeux) peut être prescrit. Un traitement antalgique et anti-inflammatoire est également prescrit.
  • Les premiers jours après un lifting centro-facial, il faut se reposer au maximum et éviter tout effort violent.
  • Au cours de ces premiers jours, le patient ne doit s’étonner ni s’inquiéter :
    • d’une hypercorrection,
    • d’un œdème diffus du visage (gonflement) qui peut s’accentuer rapidement (il est plus marqué le deuxième jour que le premier). Il peut dans certains cas être asymétrique.
    • d’ecchymoses (bleus) dans la région des paupières
    • d’une irritation non douloureuse de l’œil (rougeur de l’œil)
    • d’une sensation cartonnée du cadre osseux périorbitaire
  • L’hypercorrection est nécessaire au succès du lifting malaire et disparaît dans les 7 à 10 premiers jours. Elle est majorée par l’œdème.Les ecchymoses et les œdèmes disparaissent habituellement dans les 2 à 3 premières semaines. Certaines zones régressent plus lentement.
  • La sensation cartonnée disparaît en quelques mois.
  • Les cicatrices du lifting centro-facial sont habituellement cachées sous les cils et dans les cheveux. La seule cicatrice légèrement visible sous les cils et essentiellement dans sa partie externe, peut, des le dixième jour, être camouflée par le maquillage. Elle s’estompera progressivement
  • Schématiquement, après un lifting malaire, on est :
    • au septième jour, présentable pour les intimes,
    • vers le quinzième jour, présentable pour ses amis (les lunettes de soleil type masque sont particulièrement adaptées à la convalescence),
    • mais pour paraître devant les personnes dont on veut qu’elles ignorent l’opération, il est nécessaire de prévoir, en l’absence de complication, 3 à 6 semaines.

Quels sont les risques du lifting malaire ?

Complications générales

Les risques liés à l’anesthésie,les hématomes, les infections du site opératoire très rares au niveau du visage.

Complications spécifiques au lifting malaire:

  • Un ectropion (rétraction de la paupière inférieure) est possible dans le lifting malaire. Son apparition, dans les jours qui suivent le lifting ou plus tardivement dans les premières semaines, peut parfois conduire à une reprise chirurgicale pouvant aller jusqu’à la greffe de peau. De simples massages permettent cependant souvent d’obtenir un relâchement cicatriciel satisfaisant. Cette complication reste cependant rare mais sa prise en charge adéquate est nécessaire afin de prévenir tout risque de complications oculaires (irritation, inflammation, sécheresse).
  • Une tendance à l’œil rond peut également être observé.
  • Les troubles de la pigmentation de la peau en regard d’un petit hématome non évacué
  • Des lésions nerveuses, et en particulier une paralysie de la branche temporale du nerf facial responsable de l’élévation du sourcil. Il en résulte une impossibilité de l’élévation du sourcil avec une asymétrie des deux côté, après le lifting malaire. Cette asymétrie est le plus souvent temporaire et la toxine botulique injectée au niveau de l’autre sourcil permet d’obtenir, si le patient le désire, une symétrie le temps de la récupération. Elle peut cependant dans certains cas être définitive.
  • La perte de la sensibilité d’une hémi-lèvre supérieure est parfois observée après lifting malaire. Elle est le plus souvent réversible
  • Des nécroses cutanées localisées sont possibles. Elles prolongent de quelques semaines la cicatrisation.
  • Des cicatrices anormales, hypertrophiques voire chéloïdes, d’apparition et d’évolution imprévisibles, peuvent compromettre l’aspect esthétique du résultat et requièrent des traitements locaux spécifiques souvent longs. Mais ces anomalies sont exceptionnelles au niveau des paupières.
  • Les imperfections du résultat après lifting centro-facial sont possibles. Il peut s’agir d’une asymétrie ou d’une correction insuffisante. Ces imperfections peuvent être corrigées au minimum 6 mois après le lifting.
  • Subjectivité : Le lifting centro-facial étant motivée par des raisons esthétiques, les résultats ne peuvent être appréciés que subjectivement. Il est donc important d’admettre que les résultats obtenus peuvent ne pas correspondre exactement aux résultats espérés. Les consultations avant l’intervention permettent d’éviter l’insatisfaction en expliquant clairement au patient le résultat qu’il peut espérer au vue de sa morphologie et des possibilités techniques.

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 Commentaires

  • Christophe
    14 juin 2016

    Bonjour
    Pour le lifting des pommettes, est qu il est possible de n’avoir qu’une cicatrice au niveau des tempes et pas sous les cils ?
    Quel est le prix moyen de ce type de lifting ?
    Cordialement
    Christophe

    • Dr. Yohann DERHY
      19 juin 2016

      Bonjour, Le lifting malaire que je pratique nécessite une cicatrice sous-ciliaire, qui une fois cicatrisée n’est pas visible. Le prix d’un lifting malaire est indiqué à la rubrique « Tarifs » de ce site internet. Cordialement,

  • Claudie
    5 février 2016

    Bonjour, je souhaiterai savoir si le lifting malaire peut se réaliser en même temps qu’un lifting cervico-temporal ?

    • Dr. Yohann DERHY
      6 février 2016

      Bonjour, il est assez lourd d’associer durant la même intervention lifting malaire , lifting cervicofacial et lifting temporal. La décision de réaliser toutes ces interventions dans le même temps s’évalue donc au cas par cas. Cordialement

  • Jean
    1 février 2016

    Bonjour
    J’ai eu une intervention de suspension malaire il y a 12 jours. Aujourd’hui mes cicatrices des cils ont disparu mais j’ai deux bourrelets très disgracieux de chaque côté des yeux et un gonflement des pommettes qui sont encore également très douloureuses.
    Pouvez-vous me dire si cela est habituel et en combien de temps cela disparaît
    Vous en remerciant par avance, je vous souhaite une bonne journée.

    • Dr. Yohann DERHY
      1 février 2016

      Bonjour, cette question devrait être posé à votre chirurgien esthétique, qui est le mieux placé pour vous répondre. D’une manière générale, après un lifting malaire, les bourrelets des paupières devraient disparaitre en 1 mois, et le gonflement des pommettes en 3 mois. Cordialement,