4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Les techniques chirurgicales de rhinoplastie

La rhinoplastie peut traiter le nez dans son ensemble, ou se focaliser sur des parties du nez de façon segmentaire. Tout dépend des défauts présentés par le nez du patient et de ses attentes. Le projet opératoire, va donc définir pour chaque zone du nez, la nécessité ou non de traitement, et la meilleure stratégie opératoire.

Les techniques de rhinoplastie n’ont qu’un seul objectif : un résultat naturel

Parler de résultat naturel de rhinoplastie est devenu une banalité. Quel chirurgien souhaiterait faire des rhinoplasties non naturelles ? Aucun bien entendu !

Les questions sont plutôt:

  • Comment mettre en place un projet opératoire qui donne un résultat naturel ?
  • Comment faire techniquement pour que d’une façon certaine et reproductible, le résultat soit naturel, indépendamment du type de nez ?
  • Quels gestes techniques vont précisément permettre d’y parvenir ?

J’ai défini ce que je considère être les points clés au niveau technique pour un projet opératoire qui aboutisse à un résultat naturel et harmonieux.

Les différentes sous-unités du nez à traiter

sous-unités du nez : concept de la rhinoplastie relativeLe nez est constitué de 4 sous-unités

  • la pointe (jaune)
  • le dorsum (vert)
  • la racine du nez au-dessus du dorsum (en rouge)
  • les narines (bleu)

Chacune de ces sous-unités fait l’objet d’une analyse préopératoire, qui doit mener au projet final.

Les techniques opératoires traitent le nez zone par zone

Techniques de rhinoplastie de la pointe du nez

La chirurgie de la pointe du nez est centrale en rhinoplastie. Elle traite toutes les anomalies de la pointe :

  • pointe trop large, ronde, sans forme ou au contraire pointe trop pincée
  • pointe trop projetée ou au contraire trop en recul
  • pointe tombante ou au contraire trop relevée

Les techniques reposent sur des greffes et sutures de cartilage.

Techniques de rhinoplastie du dorsum nasal

Elle consiste à harmoniser la ligne de profil, selon le souhait du patient : profil droit, légèrement creusé ou encore avec petite bosse restante.

Il ne faut jamais oublier que le nez se voit également de face, et qu’il est essentiel de recréer deux lignes bien parallèles pour l’arrête nasale (lignes de Sheen) selon les principes de l’anatomie artistique du nez.

La plus classique est la rhinoplastie pour bosse nasale

La chirurgie de la bosse nasale retire les excès d’os et de cartilage constituant la bosse nasale, afin de redessiner un profil net et harmonieux.

Un point fondamental à comprendre est que la réduction de la bosse améliore le profil, mais a des répercussions sur le nez vu de face. Il est fréquent qu’un pincement des cartilages triangulaires crée une déformation en V inversé après ablation d’une bosse.

Afin d’éviter cela, nous réalisons systématiquement des spreader grafts pour éviter ce phénomène, c’est-à-dire des greffes de structure du nez qui empêchent le pincement des cartilages triangulaires.

La rhinoplastie pour nez trop creusé ou ensellure nasale

Les nez trop creusés sont inesthétiques, car ils sont bien souvent la signature d’une précédente rhinoplastie mal dosée. L’ensellure nasale peut aussi être constitutionnelle par insuffisance de croissance des os propres du nez.

La rhinoplastie pour nez creusé reposera sur des greffes positionnées le long du dorsum sous la peau.

Notre préférence aujourd’hui va à un greffon composé appelé DCF, fait de cartilage taillé en micro-dés prélevés sur l’oreille ou les côtes, et d’aponévrose temporale. Car ce greffon se modèle facilement du fait de sa malléabilité, et donne ainsi d’excellents résultats.

La rhinoplastie pour réduire la largeur des os du nez

La base osseuse du nez implantée sur le visage peut être trop large. Il faut alors réduire la base osseuse par des fractures ciblées des os afin de les repositionner et réduire ainsi la largeur de la base du nez.

Techniques de rhinoplastie de la racine du nez

La racine du nez est la partie haute du nez située entre les yeux, c’est-à-dire à la naissance du nez depuis le front.

La chirurgie de la racine du nez est essentielle pour harmoniser la ligne de profil :

  • Une racine du nez trop haute, donne un nez trop droit qui part du front. Il faudra donc réduire la racine, en la reculant
  • Une racine du nez trop basse donne une impression de nez trop creux et trop long. Il faudra donc réaliser une greffe pour combler la racine du nez. En cas de bosse nasale associé à une racine creuse, un comblement de la racine peut suffire à traiter la bosse en redessinant un profil droit.

Techniques de chirurgie des narines

La chirurgie des narines permet de réduire des narines trop longues, ou encore de réduire le seuil narinaire en cas de narines trop ouvertes.

Elle peut aussi permettre de corriger les contours des ailes narinaires lorsqu’elles sont trop rétractées. C’est souvent le cas après une précédente rhinoplastie qui a réséqué trop de cartilages.

Techniques de rhinoplastie pour déviation nasale

Contrairement aux idées reçues, la déviation nasale ne s’accompagne pas forcément d’une gêne respiratoire. En effet, bien souvent la cloison nasale est déviée sans pour autant obstruer les fosses nasale. Un scanner sera indispensable pour évaluer l’obstruction par déviation. Dans ces cas, la correction de la déviation nasale par rhinoseptoplastie ne sera pas prise en charge par la sécurité sociale.

Le traitement repose sur l’association d’une rhinoplastie et d’une septoplastie pour corriger la cloison déviée.

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 Commentaires

  • Nao
    5 octobre 2016

    Bonjour docteur, est ce qu’il existe un risque au niveau des greffes de cartilages, est ce qu’elles peuvent se résorber ou se déplacer dans le nez ?

    • Dr. Yohann DERHY
      8 octobre 2016

      Bonjour, toute greffe de cartilage présente les risques que vous décrivez mais de façon exceptionnelle. Le risque de déplacement est exceptionnel si les greffes sont fixées, d’où l’intérêt immense de la rhinoplastie ouverte qui permet de suturer les greffons en bonne position et ainsi de les stabiliser. La résorption est généralement absente avec les greffes de cloison nasale et de conque (oreille). Elle est parfois légère avec la greffe costale. Dans tous les cas, le bénéfice des greffes est tel, que je ne peux m’en passer dans la quasi-totalité des rhinoplasties que je réalise. Cordialement,

  • AMEL
    6 janvier 2016

    elle coute combien ? une bosse sur le nez suite a une chutte

    • Dr. Yohann DERHY
      9 janvier 2016

      Bonjour, Les prix de la rhinoplastie pour bosse du nez sont indiqués sur mon site à la rubrique « Tarifs » dans le menu principal en haut de page. Cordialement,