4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Correction des rides du nez par injection de botox

Les techniques médicales de rhinoplastie permettent également de traiter les rides du nez.
Ces rides sont soit des rides horizontales à la racine du nez liées au vieillissement , soit des rides sur les côtés du nez lors des mouvements du nez. Ce sont des rides essentiellement dynamiques, dues à la contraction des muscles procerus et des muscles élévateurs de l’aile du nez. Le traitement par botox permet de réduire la contraction musculaire et donc de réduire ces rides.

Injection de toxine botulique dans les rides horizontales de la racine du nez

Ces rides horizontales situés à la racine du nez sous les sourcils, vieillissent inutilement le visage, en donnant un aspect fripé à la peau supérieure du nez, lors des expressions, et même le plus souvent au repos.

Le muscle procerus est responsable des rides du nez horizontales

  • Le muscle procerus est un muscle vertical situé juste sous la peau, à la racine du nez, débutant entre les sourcils.
  • Il existe un muscle procerus gauche et droit
  • Son rôle est de permettre l’abaissement de la tête sourcils.
  • De fait, il est responsable des rides horizontales à la racine du nez.

Technique d’injection par toxine botulique des rides de la racine du nez

Les injections doivent être faites dans chaque muscle procerus à la racine du nez.

Le nombre de points d’injection est de variable selon l’anatomie du patient, afin de répartir harmonieusement l’effet de la toxine botulique.

Le médecin doit faire du sur-mesure

Il est impératif d’analyser l’aspect des rides, et leur importance au repos et en contraction musculaire. Des rides très marquées lors de la contraction musculaire nécessiteront deux points d’injection de botox (un point par muscle). Des rides plus modérés pourront être traités par une seule injection médiane qui diffusera dans les deux muscles.

Risques de l’injection de toxine botulique dans les rides horizontales de la racine du nez

Il n’y a pas de risque spécifique à cette zone anatomique.

Injection de toxine botulique dans les rides sur les côtés du nez – les « bunny lines »

Les rides latérales du nez ou « bunny lines », peuvent toucher le patient jeune, et sont responsables d’un aspect fripé des faces latérales du nez lorsque le patient remonte les narines ou sourit.

Le muscle « élévateur de l’aile du nez et de la lèvre supérieure » est responsable des rides du nez latérales

  • Le muscle élévateur de l’aile du nez et de la lèvre supérieur permet à la fois l’élévation verticale de la narine et de la lèvre supérieur
  • De fait, il est responsable des rides obliques sur les côtés du nez lors de l’élévation de la narine ou de la lèvre supérieure, notamment lors du sourire.

Technique d’injection par botox des rides latérales du nez

Les injections doivent être faites dans chaque muscle (il existe un muscle droit et un muscle grauche) au niveau de la jonction entre le nez et la joue, à mi-hauteur entre l’angle de l’oeil et le bord de la narine.

Seul 1 point d’injection par muscle, permet de traiter ces rides du nez.

Le médecin doit faire du sur-mesure

Pour un résulat optimal, il faut :

  • évaluer la position des narines, et de la lèvre supérieure au repos et en mouvement
  • expliquer au patient, qu’un petit abaissement du bord libre de la narine se produira.

Risques de l’injection de toxine botulique dans les rides latérales du nez

Les risques sont très faibles. Dans certains cas, l’ascension de la lèvre peut être légèrement modifiée, changeant légèrement le sourire. Pour éviter cela, de faibles doses sont utilisées.

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *