4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Traitement des plis d’amertume par botox

Les plis d’amertume ou plis de la marionnette sont des rides obliques qui partent de la commissure des lèvres et se dirigent vers le menton. Les commissures des lèvres sont tombantes, ce qui donne un air triste. Les injections de botox en sont l’un des traitements, parmi l’arsenal thérapeutique dont nous disposons en médecine esthétique.

Correction des plis d’amertume par injection de botox

Les plis d’amertume sont liés à la descente des commissures des lèvres, créant un aspect triste à la bouche. La contraction du « muscle dépresseur de l’angle de la bouche » entraine la chute des commissures des lèvres. En réduisant l’action de ce muscle par le botox, les commissures labiales tombantes vont remonter et devenir horizontales. La bouche devient plus attrayante, moins triste et fatiguée.

Le muscle dépresseur de l’angle de la bouche est responsable du pli d’amertume.

  • Ce muscle s’étend de l’angle de la bouche jusqu’à l’os de la mandibule.
  • Son rôle est de permettre l’abaissement de la commissure des lèvres
  • Conséquences esthétiques : il est responsable de l’apparition des plis d’amertume avec l’aspect des commissures labiales tombantes.

Technique d’injection par botox des rides des lèvres

Les injections sont réalisées dans le muscle dépresseur de l’angle de la bouche, situé juste en arrière du pli d’amertume.

Nombres de points d’injection

Le nombre de points d’injection est de 2 par muscle. Le premier point se fait à mi-hauteur entre l’angle de la bouche et la mandibule. Le second point d’injection se fait au contact de l’os sur le bord inférieur de la mandibule, au niveau de l’origine du muscle.

Quel est l’effet obtenu par ces injections ?

Le résultat est une remontée des commissures des lèvres, ce qui réduit le pli d’amertume. Le résultat est visible au bout de 4 jours en moyenne. Un résultat incomplet, nécessitera un traitement complémentaire par acide hyaluronique.

Optimiser le résultat

Pour un résulat optimal, il faut :

  • analyser le sourire
  • évaluer la mobilité des lèvres
  • évaluer la position des commissures labiales, et leur asymétrie éventuelle

Risque de l’injection de botox au niveau des plis d’amertume

Le risque principal est la diffusion du produit aux muscles adjacents, ce qui entraînerait une diminution de la fermeture buccale avec difficulté d’élocution. Pour cela, il faut une technique d’injection précise, éviter d’injecter d’emblée des doses importantes, et réévaluer le patient en augmentant progressivement le dosage.

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *