4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Techniques de chirurgie des oreilles décollées

La chirurgie des oreilles décollées consiste à recoller les oreilles décollées mais également à remodeler l’oreille pour lui donner une forme naturelle. L’otoplastie est l’intervention qui permet ces améliorations.

Principes de la chirurgie des oreilles décollées

La technique que j’utilise est la technique de Stenström

Le principe est de fragiliser la face antérieure du cartilage de façon harmonieuse à l’aide d’une râpe courbe épousant l’arrondi de l’oreille. Cela est logique puisque lorsque le cartilage est replié, la zone fragilisée prend la courbure, permettant la plicature douce et harmonieuse du cartilage.

Les autres techniques

Certains chirurgiens pratiquent plutôt un affaiblissement de la partie postérieure du cartilage, à la lame de bistouri.

Ces techniques semblent moins fiables, car la partie antérieure du cartilage pliée n’est pas fragilisée, ce qui gêne l’allongement généré lors de la plicature du cartilage. De plus, le résultat est souvent moins harmonieux que par un râpage homogène qui suit le trajet courbe de l’anthélix.

L’anesthésie

Recoller les oreilles peut se faire sous anesthésie générale, locale ou sédation intraveineuse.

Dans tous les cas, la 1ère étape de l’intervention consiste à réaliser une anesthésie locale complémentaire pour réduire la douleur postopératoire.

Les étapes de la chirurgie des oreilles décollées

Exérèse de peau derrière l’oreille décollée

Une fois que les oreilles seront recollées, il se crée un bourrelet de peau derrière l’oreille.

Pour éviter la création de ce bourrelet, nous retirons d’emblée un fuseau de peau derrière l’oreille. Nous pouvons étendre ce fuseau en arrière du lobe pour mieux recoller un lobe de l’oreille trop décollé.

En fin d’intervention, la peau est finement suturée à l’aide de fils résorbables. Ainsi la suture est dissimulée à la face postérieure des oreilles, de sorte que recoller les oreilles soit une chirurgie « invisible »!

Remodeler l’oreille par création du pli naturel de l’anthélix

Cette étape est indispensable pour que recoller les oreilles soit naturelle.
Elle consiste à recréer le pli de l’anthélix, c’est à dire le relief cartilagineux qui bifurque en 2 branches à la partie haute de l’oreille.

correction des oreilles décolléesLe principe consiste à introduire une râpe courbe par l’arrière de l’oreille. Cette râpe passe en avant du cartilage sous la peau qui recouvre la face externe de l’oreille (la face visible de l’oreille).
La râpe épouse les reliefs naturels de l’anthélix, et fragilise donc sa face superficielle.

L’anthélix est ensuite plicaturé pour prendre la forme d’un pli naturel.
A l’aide de 3 points de suture en cadre NON RÉSORBABLES, nous maintenons ce pli en bonne position.

Recoller l’oreille au crane par enfouissement de la conque

La conque (la cavité au centre de l’oreille) est enfin refixée au crâne par 2 points de suture en cadre NON RÉSORBABLES.

Dans les cas, où existent une hypertrophie de la conque, nous en réséquons une petite partie.

Cette étape est toujours simulée spontanément par les patients qui désirent recoller leurs oreilles lors de la première consultation.

L’élément clé du naturel : le lobe de l’oreille !

Recoller les oreilles sans repositionner le lobe de l’oreille est malheureusement fréquent et à l’origine de résultats décevants.

Bien souvent les anomalies de positionnement du lobe ne sont pas dépistées devant un décollement très important du pavillon de l’oreille.

Le traitement consiste à retirer la queue de l’hélix qui pousse le lobe vers l’extérieur. Il est souvent nécessaire d’associer une résection cutanée pour recoller le lobe.

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *