4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Tarif et Prix du lifting de cuisses

Le lifting des cuisses peut avoir un coût variable suivant la participation ou non de la sécurité sociale. Des critères ont été définis. Le type de lifting de cuisses plus ou moins étendu, conditionne également le tarif de l’intervention.

Prix lifting des cuisses pris en charge par la sécurité sociale

Critères de prise en charge par la sécurité sociale

La sécurité sociale prend en charge le lifting si certains critères sont respectés : chirurgie réparatrice :

  • après amaigrissement pour obésité morbide
  • dans les suites de la chirurgie bariatrique
  • en postopératoire
  • en post gravidique

Le code de l’intervention défini par la sécurité sociale est QZFA014, il correspond à une tarification de 233,07 euros, que nous réalisions un lifting horizontal ou un lifting à cicatrices en T dont la durée est deux fois supérieure et la technicité incomparable.

Détermination de nos honoraires

Nous déterminons nos honoraires selon la complexité de l’intervention, dont le point principal est l’étendue de l’excès cutané :

  • Ainsi plus l’excès cutané sera étendue, plus le temps opératoire sera long, et nos honoraires élevés.
  • Un lifting à cicatrices en T inversés sera donc forcément plus onéreux qu’un lifting à cicatrice horizontale dans l’aine.

Remboursement de nos honoraires

Votre mutuelle peut éventuellement rembourser nos honoraires. Selon la qualité de votre contrat, vous pourrez bénéficier d’un remboursement plus ou moins important.

Prix lifting des cuisses esthétique

Nos fourchettes de tarif sont communiqués à visée informative, mais peuvent être modifiées selon le contexte.

Dans les cas où les critères de la sécurité sociale ne correspondent pas à votre cas de figure, le lifting de cuisses ne peut être pris en charge. Aucun prise en charge par les mutuelles n’est également possible.

L’ensemble des frais inhérents à l’intervention sont à la charge du patient :

  • honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste
  • frais de bloc opératoires
  • frais d’hospitalisation

Conformément à la loi, un délai de réflexion de 15 jours est alors obligatoire entre la 1ère consultation et l’intervention. Un devis et un consentement éclairé sont obligatoirement signés avant l’intervention.

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *