4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Injection de Botox (toxine botulique)

La botox est aujourd’hui le traitement de médecine esthétique le plus réalisé dans le monde. Il agit sur les rides d’expression, mais aussi les sourcils, le sourire, le cou ou encore la transpiration. Le terme Botox est couramment employé pour la définir, mais c’est en réalité une dénomination commerciale du principe actif appelé toxine botulique.

Les informations sur le botox présentées sur ce site s’inspirent et complètent celles des différentes sociétés savantes internationales et françaises.

Qu’est-ce que le botox ?

Le botox est l’un des noms commerciaux couramment utilisé pour désigner la toxine botulique.

La toxine botulique

La toxine botulique est une substance qui diminue la contraction des muscles en agissant au niveau de la jonction neuromusculaire (action musculaire relaxante).

Son action va avoir de nombreuses implications esthétiques et fonctionnelles :

  • diminuer les rides d’expression également qualifiée de rides dynamiques
  • repositionner les structures abaissées: sourcils, pointe du nez, lèvres
  • retendre le cou
  • Mais aussi, réduire l’hyperhidrose, c’est-à-dire la transpiration excessive notamment au niveau des mains.

Quelques chiffres

Le botox est aujourd’hui le traitement le plus fréquent dans le monde,avec près de 3,3 millions de patients traités uniquement aux Etats-Unis en 2012 selon l’ American Society for Aesthetic Plastix Surgery, dont 2 900 000 femmes et 340 000 hommes !

Quelles sont les zones traitées par botox ?

Rides du lion

botox rides du lionCe sont les rides verticales inter-soucilières. Le traitement des rides du lion par botox est la première indication pour lequel la toxine a eu l’autorisation esthétique. Il donne d’excellents résultats.

Rides du front

botox rides du frontCe sont les rides horizontales du front. L’injection de botox dans les rides du front donne de très bons résultats, naturels, sans sur-correction du type front figé.

Patte d’oie

botox rides de la patte d'oieRides obliques au coin de l’oeil, la correction des rides de la patte d’oie par botox donne de très bons résultats, avec une nette réduction des rides lors du sourire.

Paupière inférieure

botox ride paupiere inferieureLa correction des fines rides de la paupière inférieure par botox donne des résultats variables. C’est l’une des solutions simples pour agir sur les rides lors du sourire.

Rides des lèvres

botox levresLes fines rides des lèvres type « code-barre » peuvent être améliorées par les injections. Le traitement des rides des lèvres par botox présente cependant certains risques.

Rides du nez

botox rides du nezCe sont les rides obliques sur les côtés du nez lorsque l’on fronce le nez.. L’injection de botox dans les rides du nez permet de les corriger efficacement.

Cordes cervicales

botox rides du couLes cordes cervicales ou fanons sont liés à la contraction du muscle peaucier du cou. Le botox dans les cordes du cou donne de bons résultats.

Lifting des sourcils

botox sourcilLe lifting des sourcils par botox (notamment au niveau de leur queue), évite dans les formes modérées le recours au lifting temporal ou frontal chirurgical.

Pointe du nez

nez botoxPar son action sur le muscle depresseur du septum nasal, il est possible de réaliser une petite remontée de la pointe du nez par botox.

Pli d’amertume

botox plis d'amertumeFréquents avec l’âge, ils peuvent être corrigés par quelques injections ciblées. Le traitement des plis d’amertume par botox va permettre une remontée douce des commissures labiales.

Réduire la mâchoire

reduction machoire botoxRéduire la largeur des mâchoires par botox est possible et donne de bons résultats. Ce traitement est très utilisé chez les patients qui présentent des muscles masséter puissants.

Transpiration excessive ou hyperhidrose das mains et aisselles

L’hyperhidrose est très invalidante au quotidien.

La sécrétion de sueur peut aller jusqu’à 1 litre de sueur par jour. Différents traitements existent, mais le botox par sa facilité d’utilisation, son efficacité et le peu d’effet secondaire, est un traitement de choix de la transpiration excessive.

 Quelle est la différence entre botox et acide hyaluronique ?

Ce sont les deux traitements phares de la médecine esthétique. Mais ils ont des actions complètement différentes qui se complètent parfaitement:

  • L’acide hyaluronique corrige les rides en les comblant: c’est un produit de comblement.
  • Le botox corrige la ride en relâchant les muscles à l’origine de la ride. Il traite donc la cause de la ride.

En fait l’acide hyaluronique est souvent utile en 2ème intention, sur la petite ride restant après action du botox.

Ma conception du traitement par injection de botox

Pour qu’un traitement par botox soit réussi, il est indispensable que le résultat soit naturel. Cela implique :

  • une analyse préalable précise du visage au repos et en mouvement
  • une analyse précise des émotions et expressions, en faisant parler le patient, au cours de la consultation
  • une écoute attentive des attentes du patient
  • une analyse chirurgicale du visage, par une connaissance chirurgicale « in vivo » de la musculature faciale

… et bien d’autres choses, que j’expose plus loin dans ma conception du traitement par botox.

Quels médecins sont habilités à injecter du botox ?

Aujourd’hui seuls les chirurgiens plasticiens, chirurgiens de la tête et du cou, ophtalmologistes et dermatologues ont l’autorisation de pratiquer des injections de botox. Les médecins généralistes n’ont pas cette autorisation, et les laboratoires ne peuvent leur vendre la toxine botulique.

Injection de botox par un chirurgien esthétique

La connaissance précise de l’anatomie, et de l’expression, font partie inhérente du cursus universitaire du chirurgien plasticien. Bénéficier d’injections de botox par un chirurgien esthétique est un gage de qualité, sécurité, et de raffinement complémentaire dans des zones complexes où la connaissance musculaire est indispensable,

A quel âge commencer les injections de botox ?

Tout dépend du problème. Il est certain qu’avant 30 ans, les indications sont rares en esthétique.
En revanche, après 60 ans, si aucun traitement n’a jamais été réalisé par botox, l’efficacité du traitement sera plus difficile à obtenir, du fait de cassure de la peau qui « grave » la ride et que les injections ne corrigeront que modérément.

Prévention du vieillissement

Bien souvent négligée, cette indication du botox est certainement la meilleure. Chez certain(e)s patient(e)s apparaissent très tôt des rides fines, qui se majorent rapidement. Commencer le traitement dès l’apparition de ces rides est souvent un bon choix à long terme soit en moyenne vers 35 ans. Car en relaxant la contraction musculaire, le vieillissement sera sérieusement ralenti dans les zones traitées.

Analyse précise du visage avant injection de botox

L’analyse du visage au repos et en mouvement est indispensable. Cela permet de repérer les asymétries musculaires, les asymétries de rides, les rides qui « cassent » la peau et persisteront… Le patient doit être informé de tout ces points avant les injections. Pour cela, le chirurgien esthétique demande au patient de réaliser des mouvements forcés (remontée des sourcils, froncement de sourcils, sourire, contraction du cou, etc…).

Repérer les imperfections qui persisteront après injection

Dans quelques cas, des imperfections localisées (persistance de petites ridules) peuvent être observées après injections sans qu’elles ne constituent de réelles complications. Elles dépendent de l’aspect de surface de la peau qui peut présenter, déjà avant les injections de botox, une « cassure » indélébile due à l’ancienneté de la ride. Des comblements par acides hyaluroniques peuvent alors être utiles.

Détecter une asymétrie au repos et en mouvement

Une asymétrie des deux côtés du visage, ainsi que des rides plus marquées d’un côté que de l’autre, existent le plus souvent avant l’injection de botox. Bien souvent, le muscle responsable de la ride peut être plus puissant d’un côté que de l’autre. Ceci est généralement analysé avant l’injection de botox. Dans une telle hypothèse, les injections de botox se feront suivant une technique adaptée et légèrement différente d’un côté par rapport à l’autre. Malgré cette précaution, une asymétrie résiduelle peut persister et est éventuellement susceptible de bénéficier d’une injection de botox complémentaire.

Déroulement d’une séance de botox

Chaque chirurgien esthétique procède avec son patient selon un protocole bien défini. Je vous expose ici comment se déroule une séance de Botox réalisée par mes soins. Une fiche pratique sur le botox résume l’ensemble des formalités pratiques.

Avant la séance d’injection de botox

Au cabinet médical, avant toute injection, il faudra :

  • Signature systématique d’un devis et d’un consentement éclairé
  • Réalisation de photographies avant injection

Consignes à connaître lors d’injection de botox

Différentes consignes pour les injections de botox doivent être connues du patient. Elles ont pour objectif d’améliorer la qualité des soins, de permettre une récupération rapide, et d’éviter la survenue d’effets indésirables.

La séance d’injection de botox

botox

  • Le traitement est réalisé au cabinet médical
  • Aucune anesthésie n’est nécessaire. Nous réalisons éventuellement une anesthésie de contact par application d’une crème anesthésiante 2 heures avant l’injection.
  • Une série d’injections qui consiste en de petites piqûres rapides est réalisée au niveau des zones du visage traitées. L’aiguille est fine, et les injections sont habituellement peu douloureuses. Injection du botox avec de fines aiguilles au sein du muscle, et non dans la ride, pour réduire les rides profondes de la glabelle
  • La durée du traitement est de l’ordre de 5 minutes.

injection de botox sur la glabelle

points d’injection pour améliorer les rides intersourcilieres : on relaxe les muscles abaisseurs des sourcils (corrugator, procerus)

Les suites classiques des injections de botox

  • Habituellement, les suites des injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées subsistent 20 à 30 minutes puis disparaissent.
  • Quelques rares effets indésirables de la botox peuvent apparaître. Ils sont transitoires. Il peut s’agir de :
    • Rougeur : une rougeur localisée aux points d’injection a été parfois signalée et persiste rarement au delà de 3 à 6 jours.
    • Ecchymoses (« bleus ») : des bleus sont en fait rarement observés au niveau des zones d’injection et peuvent perdurer quelques jours.
    • Œdèmes : un gonflement, le plus souvent autour des yeux, peut s’installer progressivement en 4 à 5 jours, pour décroître ensuite en quelques jours à quelques semaines.
    • Troubles de la sensibilité : une sensation de tension ou de fixité du front, de la bouche ou du cou, suivant les zones injectées, ainsi qu’une modification de la sensibilité peut persister plusieurs jours
    • Douleurs fugaces oculaires ou faciales : de telles douleurs ont été décrites dans les zones injectées de manière tout à fait exceptionnelle

Le résultat des injections de botox

Les résultats du botox, apparaissent entre 3 et 5 jours, et nécessitent une dizaine de jours pour être définitif.

Même si les résultats sont visibles, le traitement par botox ne doit pas changer radicalement les expressions du visage. En conséquence, le patient conserve sa mimique, et même si les muscles sont affaiblis, le patient peut toujours avoir des expressions naturelles. L’aspect visage figé ou « frozen face » n’est pas souhaitable, car cela donne un aspect de visage sans âge.

Existe-t-il des patients résistants au botox ?

Des cas ont été décrits, ils sont heureusement très rares. Les différentes toxines botuliques commercialisées  disponibles sur le marché offrent une polyvalence, qui fait qu’une marque peut avoir plus d’efficacité qu’une autre sur différents patients. Cela permet de trouver quasiment toujours le botox efficace pour chacun.

Quelles sont les contre-indications du botox ?

  • Infection au site d’injection
  • Certaines maladies neuromusculaires comme la myasthénie.
  • La grossesse et l’allaitement : le fait d’être enceinte, même de quelques jours seulement, nécessite impérativement de repousser la date des injections après la grossesse et l’arrêt de l’allaitement éventuel. Il convient par conséquent en cas de doute d’effectuer les examens nécessaires et d’en communiquer les résultats à votre médecin.
  • La botox est contre-indiquée en cas d’hypersensibilité connue à la neurotoxine botulinique A ou à la sérum-albumine, et de traitement par les aminosides (famille d’antibiotiques dont font partie notamment l’Amiklin et la Gentalline).

Quels sont les risques du botox ?

Les risques du botox sont heureusement sont très rares. Le plus souvent, il s’agit d’imperfections de résultat.
Les éventuelles complications connues à ce jour sont décrites dans notre article sur les risques du botox

Tarif d’injection de botox

Les prix d’injection de botox dépendent de l’étendue du traitement.

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Commentaires

  • Joan s
    11 juillet 2012

    Bonjour,Je voulais savoir si la toxine botulique fige obligatoirement le front et les expressions ? Merci pour votre réponse
     

    • Dr Yohann DERHY
      11 juillet 2012

      Heureusement non ! Tout dépend de la quantité injectée et du désir du patient. L’idéal aujourd’hui est d’atténuer les rides d’expression sans les faire complètement disparaître. L’aspect complètement figé n’est plus demandé par nos patients, et une meilleure maitrise de la toxine botulique, nous permet aujourd’hui d’avoir des résultats qui réduisent la ride, tout en conservant du mouvement.