4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Ma conception d’injection d’acide réussie

Ma conception des injections d’acide hyaluronique repose sur le choix des meilleurs traitements et une technique irréprochable. Le visage doit être traité de façon équilibré, sans le « gonfler » ce qui est inesthétique, et sans se focaliser obstinément sur un point précis ce qui risque de dénaturer le naturel facial. Au mieux, les patient(e)s peuvent s’orienter vers ce que j’ai défini sous l’appellation « Full Face Hyaluronic » qui est une prise en charge globale du visage par petites touches d’injection.

Mon concept pour un rajeunissement réussi : le Full Face Hyaluronic (F.F.H)

L’idée de base est que les traitements qui se focalisent sur une zone, donnent des résultats souvent insuffisants, car le reste du visage n’est pas pris en considération.

La recherche du rajeunissement, nécessite une vision globale du visage. On n’est pas plus belle, lorsque le sillon nasogénien est effacé, si les commissures des lèvres restent tombantes ou les tempes très creusées, ou les cernes très marqués, etc…

En revanche, on n’est pas plus beau ou belle lorsque tous les signes de vieillissement sont lissés, donnant un visage sans âge !

Alors quelle est la solution ? J’apporte une ébauche de réponse avec le Full Face Hyaluronic.

Ce traitement consiste à traiter par petites touches l’ensemble des zones du visage,de façon pondérée, en laissant persister quelques défauts de façon naturelle selon une stratégie prédéfinie avec le patient.

Schéma qui résume l’utilisation d’acide hyaluronique au niveau du visage

comblement par acide hyaluronique

 

Haut du visage
1. Rides du front
2. Rides du lion
3. Sourcils
Partie centrale du visage
4. Pattes d’oie
5. Vallée des larmes
6. Nez
7. Volume des pommettes
Bas du visage
8. Sillons nasogéniens
9. Rides du fumeur
10. Rides péri orales
11. Rides du sourire
12. Commissures des lèvres
13. Volume des lèvres
14. Volume du menton
Rajeunissement cutané

Le comblement des rides dans le FFH

Nous comblons les rides, selon leur profondeur et la chronologie de leur apparition, afin de créer un rajeunissement naturel :

  • comblement partiel des rides profondes très creusées, qui sont en général les plus anciennes
  • comblement total des rides modérées, qui sont généralement les plus récentes, ce qui prévient leur aggravation

Le remodelage des volumes dans le FFH

Le remodelage peut donner des résultats magnifiques. Mais s »il est fait de façon excessive dans certaines zones, l’aspect devient très artificiel. Notre stratégie est la suivante :

  • augmentation des volumes affaissés de façon importante au niveau des : tempes et nez
  • remodelage plus modéré au niveau des pommettes, des sillons nasogéniens, des plis d’amertume et des bajoues
  • remodelage discret au niveau des lèvres

L’amélioration de la qualité de la peau dans le FFH

La réhydratation de la peau par nappage profond d’acide hyaluronique (skinbooster) se fait à la canule, et est devenu chez nous un traitement quasi systématique dans le Full Face Hyaluronic, pour un résultat réussi.

Les points clés pour une injection d’acide hyaluronique réussie

Le choix du meilleur acide hyaluronique

Investir dans la qualité

La recherche de traitement qualitatif est fondamental. Pour se faire, j’ai recours aux meilleurs acides hyaluroniques commercialisés, et j’essaye d’apporter mon expérience chirurgicale dans la réalisation la plus précise de chacun de mes traitements.

Utiliser les meilleurs acides hyaluroniques commercialisés

Comme dans tous les secteurs d’activité, celui de l’esthétique n’échappe pas au grand écart tarifaire. Les acides hyaluroniques de qualités sont ceux qui présentent toutes les garanties de sécurité, une grande souplesse technique, contiennent un anesthésiant local pour plus de confort, assure une bonne innocuité et apporte des résultats satisfaisants. Ils ont forcément un coût supérieur.

Pour se faire, je choisis de ne travailler qu’avec les meilleurs laboratoires pharmaceutiques. Au niveau du coût pour le patient, j’ai choisi de pratiquer une politique tarifaire raisonnable pour que chacun puisse bénéficier de ces traitements. Cependant, sans jamais céder au low-cost, qui est selon moi, un bien mauvais calcul dans le domaine de la santé et qui ne peut se faire qu’au détriment de la qualité du soin.

Investir dans le confort du patient

Cela repose sur l’application de crème anesthésiante avant les injections, mais surtout sur l’utilisation d’acide hyaluronique mélangé à un anesthésiant local (la Lidocaïne). L’anesthésiant local permet d’endormir la zone traitée. Grâce à cela, les injections sont à peine douloureuse lors de la première piqûre, puis complètement indolores au fur à mesure que le traitement se poursuit.

Analyser le visage avec précision

L’analyse de visage doit être analysée au repos et en mouvement.

Au repos

  • Les volumes du visage sont tous analysés à la recherche d’aplatissement ou de creux qui vieillissent inutilement.
  • Les rides les plus gênantes sont notées
  • La qualité de la peau et son hydratation sont évaluées.

En mouvement

Les expressions sont appréciées lors des mimiques du sourire ou de la colère (froncement du visage).

Rechercher un relâchement de la peau

La présence d’un relâchement important de la peau entraînera l’apparition d’excès cutané qui peuvent nécessiter le recours à la chirurgie esthétique. Dans ces cas, l’injection d’acide hyaluronique sera inefficace.

Une technique d’injection irréprochable

Ne pas injecter l’acide hyaluronique de façon excessive

Le danger c’est de trop en faire. Ma conception repose sur l’idée qu’il faut toujours conserver un minimum de défaut, pour un aspect naturel. Avoir un visage sans ride à 60 ans, tout lissé, cela n’existe pas dans le monde réel, et crée donc un aspect terriblement disgracieux. Le visage est sans age, un peu mutant, et l’effet de beauté recherché est perdu au profit d’une étrangeté.

Respecter certaines rides ou insuffisance de volume

Il est très important de faire un choix dans le traitement. Certaines zones seront parfaitement corrigées, d’autres seront volontairement corrigées partiellement. Ce choix repose sur les désirs du patient, mais aussi le conseil du chirurgien après analyse du visage

Utiliser des canules d’injection ou des aiguilles ?

La grande mode ces dernières années étaient l’injection à la canule. Mon avis sur la question est très clair. Il faut maîtriser aussi bien les deux méthodes : aiguille et canule, car aucune ne l’emporte tout le temps sur l’autre.

Personnellement, j’ai une préférence pour la canule avec les acides très volumateurs (pommettes, tempes) et l’aiguille pour les ridules ou certaines zones nécessitant plus de précision (lèvre, nez, bajoues).

Mon choix dépend également de la capacité de soulèvement de la peau. Plus la peau est difficile à soulever, plus j’ai recours à l’aiguille.

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *