4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Les différentes techniques de liposuccion

Les techniques de liposuccion sont nombreuses. Chacune d’entre-elles présentent des avantages et inconvénients. Nous exposerons également les point-clés de notre technique. Les progrès de la liposuccion ont pour objectif d’obtenir un résultat régulier et harmonieux en maximisant la rétraction de la peau.

Les différentes méthodes de liposuccion

Liposuccion tumescente

C’est la technique que nous utilisons. Afin de réduire les saignements pendant et après l’intervention, et permettre une liposuccion facile, nous infiltrons sous la peau du sérum physiologique mélangé à de l’adrénaline. De la lidocaine, puissant anesthésiant local peut être ajouté pour réduire la douleur post-opératoire. La graisse est ensuite recueillie aisément par la canule de liposuccion relié à un système d’aspiration sous-vide.

Liposuccion douce

Méthode très ancienne, décrite par le Dr Fournier dans les années 80, sous l’appellation liposuccion à la seringue, la liposuccion douce est donc le recyclage d’une méthode qui a plus de 30 ans ! Elle est réservée à la liposuccion de petite zone peu étendue. Elle se pratique classiquement sous anesthésie locale. Elle est beaucoup moins efficace qu’une liposuccion classique.

Liposuccion assistée

c’est la même chose qu’une liposuccion classique, sauf qu’il existe un petit moteur au niveau de la canule qui amplifie les mouvements de la canule, pour accélérer la liposuccion.

Liposuccion avec ultrasons

Les ultrasons permettraient de casser la graisse et ainsi de l’aspirer plus facilement, ce qui est utile en cas de liposuccion étendu. Le problème est le risque de brûlure au niveau de la peau.

VASER

Technique très à la mode, le VASER utilise également des ultrasons, mais avec moins de risque sur la peau semblerait-il.

Notre technique de liposuccion

Notre technique de liposuccion associe plusieurs principes :

  • Infiltration sous la peau de sérum physiologique avec adrénaline, pour réduire les risques de saignement. J’utilise la technique tumescente avec aspiration à volume égal, car elle présente le plus de sécurité : pour 1 litre de sérum injecté, nous aspirons 1 litre de graisse diluée.
  • Liposuccion avec des canules fines, pour éviter les irrégularités de la peau
  • En profondeur, utilisation de canules de diamètre un peu plus élevé entre 4 et 5 mm selon l’épaisseur de la zone pour créer une réduction importante des masses graisseuses profondes.
  • Nous n’utilisons jamais de canules de plus de 5 mm de diamètre en profondeur, pour éviter des irrégularités.
  • Puis utilisation de canules de plus en plus fines plus l’on se rapproche de la peau
  • Réalisation de tunnels d’aspiration croisés pour vider au maximum la zone opératoire. En général, 2 incisions sont nécessaires pour aspirer une zone.
  • Sous la peau, nous appliquons les principes de la lipostructure superficiel élaborés par le Dr Gasparotti
  • Séances de radiofréquence si besoin en post-opéraoire

Par le respect de l’ensemble de ces principes, nous avons le plus de chance d’obtenir des résultats réguliers avec une bonne rétraction de la peau.

 

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *