4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Symétrisation de la reconstruction mammaire

La symétrisation du sein restant après reconstruction mammaire, repose sur les techniques de chirurgie plastique du sein classiques utilisés quotidiennement en chirurgie esthétique: augmentation mammaire si sein restant trop petit, mastopexie si ptose mammaire, réduction mammaire si hypertrophie.

Quel est le but de la symétrisation du sein restant ?

Le but de la symétrisation est d’harmoniser le volume et la forme des deux seins.

Elle n’est pas systématique. En effet, dans certains cas, le résultat obtenu est d’emblée tres proche du sein reconstruit.

En revanche, s’il existe une asymétrie entre le sein restant et le sein reconstruit, la symétrisation est nécessaire.

Les cas les plus fréquents de symétrisation, sont  lorsque le sein restant présente les aspects suivants par rapport au sein reconstruit :

  • soit le sein restant est  hypertrophique : excès de volume
  • soit il est hypotrophique:  insuffisance de volume
  • soit il est tombant

Dans tous les cas, il faut bien avoir à l’esprit qu’une reconstruction mammaire ne peut reconstruire le sein retiré à l’identique. Il peut donc persister parfois un petit degré d’asymétrie résiduelle.

Quand procede-t-on à la symétrisation du sein restant ?

La symétrisation est réalisée quelques mois apres la reconstruction du volume pour laisser au sein reconstruit le temps de prendre sa place naturelle. Généralement, le délai est de 3-5 mois.

Au terme de ce délai, si le sein reconstruit présente un aspect satisfaisant, on envisage la symétrisation.

Quels sont les techniques chirurgicales de symétrisation ?

Une fois que le sein reconstruit satisfait le patient, le chirurgien envisage la symétrisation, en suivant les règles énoncées ci-dessous. Cette phase de la reconstruction tiendra compte de vos désirs ainsi que des conseils du chirurgien.

1er cas: Si le volume du sein restant est supérieur à celui du sein reconstruit:

Le sein restant est réduit et remonté par une des techniques classiques de réduction mammaire. La cicatrice est circulaire autour de l’aréole, et verticale depuis le pôle inférieur de l’aréole jusqu’au sillon sous-mammaire. Une cicatrice horizontale dans le sillon sous-mammaire s’y ajoute fréquemment.

2ème cas: Si le volume du sein reconstruit est supérieur à celui du sein restant :

La mise en place d’une autre prothese peut etre envisagée dans le sein restant. Parfois, une petite asymétrie pourra être corrigée par lipofilling (réinjection de votre graisse dans le sein restant).
Une demande d’entente préalable doit être formulée auprès de la sécurité sociale.

3ème cas: Si le sein restant est tombant par rapport au sein reconstruit :

Le sein restant est seulement remonté par une des techniques classiques decorrection de la ptose mammaire. La cicatrice est circulaire autour de l’aréole, et verticale depuis le pôle inférieur de l’aréole jusqu’au sillon sous-mammaire. Une cicatrice horizontale dans le sillon sous-mammaire s’y ajoute fréquemment.

Quelles interventions peut-on combiner à la symétrisation du sein restant ?

Il est fréquent d’associer plusieurs interventions dans le même temps que la symétrisation, pour éviter de multiplier les interventions chirurgicales.

Les interventions que l’on associe classiquement à la symétrisation du sein restant sont :

  • reconstruction de l’aréole et du mamelon
  • Si besoin, injection de graisse (lipofilling) pour retoucher le sein reconstruit et en améliorer les contours de façon tres localisée, ce qui ne gene absolument pas l’intervention de symétrisation.
  • Amélioration de l’aspect des cicatrices.

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Commentaires

  • lisette
    21 février 2016

    Bonjour ça fait 7 ans que j ai subis une reconstruction du sein gauche, et une symétrisation du droit mais depuis je souffre beaucoup au niveau du mamelon
    et ce sein me gene beaucoup , les cicatrices sont restées tres sensible je ne peux a peine y toucher .

    • Dr. Yohann DERHY
      6 mars 2016

      Bonjour, il n’y a malheureusement pas de solution à ce problème dans les suites de reconstruction mammaire. Peut être pourriez vous essayer une consultation anti-douleur ? Cordialement,