4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Reconstruction de l’aréole et du mamelon

La reconstruction du mamelon et de l’aréole est le dernier temps de la reconstruction mammaire. L’éventail de techniques est large. Cette étape se pratique souvent dans le même temps que la symétrisation du sein restant.

Quand peut-on reconstruire l’aréole et le mamelon ?

La reconstruction de l’aréole et du mamelon est réalisée quelques mois après la reconstruction du volume pour laisser au sein reconstruit le temps de prendre sa place naturelle.

Dès lors que la forme et le volume du sein reconstruits sont jugés satisfaisant, la reconstruction de l’éaréole et du mamelon se fera entre 3 et 5 mois après la reconstruction du sein.

Les techniques de reconstruction de l’aréole et du mamelon

Technique de reconstruction de l’aréole

Une fois que le sein reconstruit à sa forme et son positionnement stable, l’aréole peut être positionné au bon endroit sur le sein reconstruit, c’est-a-dire au sommet du volume du sein reconstruit.

  • L’aréole est reconstruite par une greffe de peau totale prélevée à la face interne de la partie supérieure de la cuisse, car la couleur est foncée pour recréer l’aspect plus rosé de l’aréole. De plus, la greffe de peau donne une texture plus proche de celle de l’aréole normale Le site de prélèvement de la greffe de peau est suturé et ne laisse qu’une courte et  fine cicatrice au niveau de l’aine. Au niveau de l’aréole reconstruite, des pansements sont nécessaires pendant 3 semaines, réalisés par une infirmière à domicile.
  • Une autre technique qui donne à mon sens de moins beaux résultats, est le tatouage. Même si l’aspect est parfois trompeur de loin, l’aréole n’a pas la texture naturelle de la greffe de peau. En revanche, le tatouage peut etre utile en complément de la greffe de peau pour créer des nuances de tons tres proches de l’aréole du sein restant.

Techniques de la reconstruction du mamelon

  • Il est reconstruit par UN petit lambeau cutané prélevé sur le sein reconstruit qui recrée un mamelon en relief. L’aspect est très réaliste.
  • Lorsque le mamelon controlatéral est très volumineux, nous pouvons en prélever une partie que l’on greffe sur l’aréole reconstruite. Cette technique implique une réduction de la taille du mamelon sain.
  • Le tatouage peut être utilisé. Il donne des résultats en « trompe l’œil », puisque n’a aucune volume. C’est à mon sens une technique insuffisante car le mamelon est plat sans aucun relief.

Interventions combinés à la reconstruction de l’aréole et du mamelon

Il est fréquent d’associer plusieurs interventions dans le même temps que la reconstruction de l’aréole et du mamelon, pour éviter de multiplier les interventions chirurgicales.

Les interventions que l’on associe classiquement à la symétrisation du sein restant sont :

  • Symétrisation du sein restant
  • Si besoin, injection de graisse (lipofilling) pour retoucher le sein reconstruit et en améliorer les contours de façon très localisée, ce qui ne gène absolument pas l’intervention de symétrisation.
  • Amélioration de l’aspect des cicatrices.

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *