4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Technique du lifting des seins, mastopexie

Le lifting des seins ou mastopexie est l’intervention chirurgicale qui consiste à remonter les seins tombant ou ptose mammaire. Il est possible d’y associer une prothèse mammaire en cas d’insuffisance de volume.

Principes communs aux mastopexie

Objectifs de la mastopexie

La mastopexie a pour but de remonter le sein. Pour se faire, l’intervention va remplir plusieurs objectifs :

  • remettre l’aréole et le mamelon en bonne position au sommet du sein
  • concentrer et ascensionner la glande mammaire
  • retirer la peau excédentaire afin d’obtenir deux seins harmonieux, joliment galbés et ascensionnés.

Le résultat doit aboutir à un sein avec une forme arrondie au niveau de son pôle inférieur et une aréole bien centrée sur le volume regardant à l’horizontale ou légèrement vers le haut. L’ensemble du sein doit être situé au-dessus du sillon sous-mammaire.

Techniques de mastopexie

La mastopexie consiste à remodeler le sein en agissant sur l’enveloppe cutanée et sur le tissu glandulaire.

  • 1ère étape : l’aréole et le mamelon qui étaient trop bas situés sont ascensionnés en bonne position, par une cicatrice située autour de l’aréole.
  • 2ème étape: La glande est concentrée et placée en bonne position. Il faut ensuite adapter l’enveloppe cutanée, ce qui impose de retirer la peau en excès de manière à assurer une bonne tenue et une belle forme au nouveau sein. Cela implique le plus souvent la création de cicatrices sur le sein supplémentaire à celles autour de l’aréole (voir plus bas).
  • 3ème étape: Les berges de la peau qui ont été découpées sont suturées en fin d’intervention : ces sutures sont à l’origine des cicatrices.

Les techniques de mastopexie

Technique de mastopexie avec cicatrices en T inversé

Cicatrice finale de la mastopexie en T inversé

mastopexie - lifting des seins en T inversé cicatrices de mastopexie en T inversé

  • une cicatrice circulaire autour de l’aréole, constante
  • une cicatrice verticale située entre le pôle inférieur de l’aréole et le sillon sous-mammaire
  • une cicatrice horizontale dans le sillon sous-mammaire (cicatrice en T inversé), plus ou moins longue selon l’importance de l’aspect tombant du sein.

Candidate à la mastopexie en T inversé

Ptose mammaire avec aspect nettement tombant du sein : grade 2 ou 3 selon la classification de la ptose mammaire

Technique de mastopexie avec cicatrices verticale

Cicatrice finale de la mastopexie verticale

lifting des seins par technique verticale mastopexie à cicatrice verticale

  • une cicatrice circulaire autour de l’aréole, constante
  • une cicatrice verticale située entre le pôle inférieur de l’aréole et le sillon sous-mammaire

Candidate à la mastopexie verticale

Patiente avec ptose mammaire modérée de grade 1 ou 2. Le risque de la méthode verticale est le déroulement excessif du pôle inférieur du sein, qui nécessite une technique en T inversé pour être corrigé.

Technique de mastopexie avec cicatrices péri-aréolaire : round-block

mastopexie round blockcicatrice lifting des seins par round block

Cicatrice finale

La cicatrice est exclusivement située autour de l’aréole. La peau est retirée autour de l’aréole pour concentrer le sein.

Candidate au round-block

Les candidates à cette plastie mammaire périaréolaire présentent une petite ptose mammaire de grade 1. Le risque en cas de traitement de ptose trop importante est l’aspect du sein en tomate écrasée, l’élargissement de l’aréole et de la cicatrice.

Mastopexie avec augmentation mammaire

Lorsque la ptose mammaire est associée à une insuffisance de volume du sein (hypoplasie mammaire), il peut être souhaitable de réaliser dans le même temps opératoire, une augmentation mammaire pour redonner au sein un volume satisfaisant. Plusieurs techniques sont possibles : le lipofilling mammaire (injection de graisse) ou l’implant mammaire le plus souvent:

  • Dans ce cas, il est habituellement possible de retirer l’excès de peau autour de l’aréole et de limiter ainsi la cicatrice uniquement à un cercle péri-aréolaire : c’est notre préférence technique.
  • Dans certains cas, la peau est trop relâché et il est nécessaire d’associer une mastopexie à cicatrices verticales ou en T inversé.

Choix de la technique de mastopexie

La technique qui vous est adaptée est fonction du grade de la ptose mammaire (grade 1 mineure, grade 2 légère, grade 3 sévère). Le choix du traitement repose donc sur :

  • la taille et la forme du sein
  • la taille et la position de l’aréole
  • la peau : sa qualité, son élasticité et l’importance de tissu en excès
  • le volume du sein : nécessité ou non d’ajouter une prothèse mammaire .

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Commentaires

  • Audrey
    19 janvier 2016

    J’ai la poitrine tombante, le sein est vidé (dû à un allaitement), l’enveloppe de mes seins est flasque et frippé comme apres une forte perde de masse. J’aurai aimé connaitre le type d’opération qui serait à prévoir et le cout ?
    Merci

    • Dr. Yohann DERHY
      23 janvier 2016

      Bonjour, il semble que l’intervention dont vous nécessitez est une mastopexie pour corriger la ptose mammaire c’est à dire l’aspect tombant de vos seins. Il faudra probablement y associer une Prothèse mammaire pour recréer le volume manquant. Vous trouverez des fourchettes de prix à la rubrique « tarifs » de mon site internet. Cordialement,