4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Classsification et causes des ptoses mammaires

La ptose mammaire est caractérisé par une aréole trop basse et une glande qui descend sous le niveau du sillon sous-mammaire. Différents grades sont ainsi définis qui guident le choix du bon traitement.

Les différents grades de ptoses mammaires

new jersey breast lift diagram-ptosis

Le sein normal

Le sein normal est défini par une position du mamelon au-dessus du niveau du sillon sous-mammaire. Le sein reste situé au-dessus du pôle inférieur du sein. Le sein est en bonne position.

Grade 1 : ptose légère

Le sein commence à tomber. Le mamelon est au niveau du sillon sous-mammaire et le sein tombe sous le sillon sous-mammaire.

Grade 2 : ptose modérée

Le mamelon est sous le niveau du sillon sous-mammaire, mais reste au-dessus de la partie du sein la plus basse. L’aréole regarde donc modérément vers le bas.

Grade 3 : ptose sévère

L’aréole est située bas sous le niveau du sillon sous-mammaire et est située à la partie la plus basse du sein

La pseudoptose

Le sein est majoritairement sous le niveau du sillon sous-mammaire. Cependant, ce n’est pas une vraie ptose, car le mamelon est en position normale au-dessus du sillon sous-mammaire.

Intérêt de la classification

Cette classification permet de déterminer le type de traitement adéquat.

  • En effet, dans les grades 2 et 3, un lifting des seins avec cicatrices en T inversé est indispensable
  • Dans le grade 1, un lifting des seins avec cicatrice autour de l’aréole +/- cicatrice verticale peut suffire.
  • La pseudoptose nécessite une cicatrice horizontale dans le sillon sous-mammaire, éventuellement associé à des cicatrices verticale et autour de l’aréole en T inversé.
  • Dans tous les cas, si le sein a perdu beaucoup de volume, une augmentation mammaire peut être associée au lifting des seins pour recréer du galbe et du volume.

Causes des ptoses mammaires & Grades

La grossesse

Après une ou plusieurs grossesses, les seins ont tendance à perdre du volume et à se relâcher, ce qui conduit à des ptoses mammaires généralement de grade 1 et 2. L’allaitement peut majorer la ptose, en augmentant l’expansion du sein par les montées de laits. Un lifting des seins éventuellement associé à une augmentation de volume donne de très bons résultats.

L’amaigrissement

La perte de poids entraîne bien souvent un affaissement et une fonte du volume mammaire. Cela peut conduire à tout type de ptose, jusqu’aux ptoses sévères de grade 3. Il est fréquent qu’une augmentation mammaire soit nécessaire dans le même temps.

Le vieillissement

Avec le temps, le sein comme tous les tissus du corps humain se relâchent. Cela conduit à des ptoses de tout grade. La remontée des seins par mastopexie est plus rarement associé à une augmentation de volume.

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *