4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Gynécomastie

La gynécomastie correspond au développement excessif de la glande mammaire de l’homme. Un excès graisseux de la poitrine est souvent associé. Le traitement de la gynécomastie, comme les différentes interventions du sein, donne d’excellents résultats.

Gynécomastie

Actualités

Toute l’actualité sur la gynécomastie du Dr Yohann DERHY, sur son expertise en chirurgie du sein de l’homme : article, interview, communications scientifiques, congrès…

Fiche pratique sur la gynécomastie

Toutes les informations pratiques sur la chirurgie des seins de l’homme, résumées en une fiche synthétique.

Qu’est-ce que la gynécomastie ?

La gynécomastie correspond à un développement excessif de la glande mammaire de l’homme, créant un excès de poitrine trop en relief, voire un sein tombant de type féminin. Il existe fréquemment un excès de graisse associé.

anatomie de la gynécomastie

La gynécomastie peut toucher un seul sein ou les deux, de façon plus ou moins symétrique.

Le sein normal chez l’homme est constitué de graisse et d’une glande quasi-invisible.

En cas de gynécomastie, le sein se développe de façon anormale du fait d’un développement excessif de ses différents composants : glande et/ou graisse.

La gynécomastie typique associe un excès de glande et de graisse.

Il existe de nombreux sites généralistes qui donnent des informations sur la gynécomastie de qualité. Par mon expertise, j’ai pu également pu donner mon avis d’expert sur la gynécomastie dans différents articles. L’information officielle sur ce sujet est délivrée notamment par la Société Française de Chirurgie Plastique dans sa fiche d’information sur la gynécomastie.

Adipomastie

Parfois, la gynécomastie est constitué exclusivement d’une surcharge graisseuse. On parle alors d’adipomastie. Le traitement est alors très simple et repose généralement uniquement sur la liposuccion.

Cependant, par abus de langage, l’adipomastie et la gynécomastie typique sont regroupées sous l’appellation de gynécomastie, d’autant que bien souvent, la gynécomastie est mixte c’est-a-dire à la fois graisseuse et glandulaire.

Les bons candidats au traitement de la gynécomastie ?

Vous êtes un bon candidat à la chirurgie de la gynécomastie lorsque vous présentez certains critères :

  • vous souhaitez corriger l’aspect féminin de votre poitrine
  • vous êtes mal à l’aise à l’idée d’être torse nu
  • vous souhaitez améliorer vos proportions physiques
  • vous souffrez psychologiquement de ces seins féminins ou gras qui ne vont pas avec le reste de votre corps
  • vous souhaitez améliorer votre confiance en vous

Quelles sont les causes de la gynécomastie ?

La gynécomastie est très fréquente, et le plus souvent aucune cause n’est retrouvée. On parle de gynécomastie idiopathique.

Toutefois, avant de pouvoir l’affirmer, il faut pratiquer un bilan complet de gynécomastie, à la recherche d’une éventuelle cause pathologique ou médicamenteuse.
Il comprend un interrogatoire, un examen clinique, et une prise de sang. Une échographie et/ou une mammographie sont souvent utiles pour préciser la composante glandulaire de la gynécomastie et éliminer une tumeur. Je vous prescrirai systématiquement ce bilan lors de la consultation.

Parmi les causes pathologiques de gynécomastie , c’est à dire parmi les maladies qui sont susceptibles d’entraîner une gynécomastie, il faut citer :

  • les tumeurs du testicule, de la surrénale, de l’hypophyse, du poumon
  • le syndrome de Klinefelter, caractérisé par l’existence chez un homme d’un, deux, ou trois chromosomes surnuméraires
  • maladies du rein, de la thyroïde, la cirrhose du foie
  • Insuffisances hormonales testiculaires
  • Médicaments :les oestrogènes, la cimetidine (TAGAMETR), la spironolactone (ALDACTONER, ALDACTAZINER).

Quels sont les traitements de la gynécomastie ?

Il faut toujours réaliser un bilan préopératoire et ne pas se précipiter notamment chez l’adolescent. en effet à la puberté la gynécomastie est fréquente liée aux poussées hormonales, et elle rentre bien souvent dans l’ordre spontanément dans les 2 ans.

Traitement de la cause de la gynécomastie

Dans les cas ou il existe une cause à la gynécomastie, le traitement est celui de la cause de la gynécomastie. On ne cherche donc pas à enlever l’excès de poitrine. Selon la cause, le traitement sera hormonal ou chirurgical (tumeur testiculaire…). Les médicaments engendrant la gynécomastie seront remplacés si possible.

Traitement chirurgical de la gynécomastie

Si aucune cause n’est retrouvé à la gynécomastie ou si on constate un échec du traitement médical dans les cas ou existe une cause, le seul moyen de traiter la gynécomastie est de réaliser l’ablation des tissus en excès : glande mammaire et graisse sous-cutanée.

Les traitements fréquemment associés à la cure de gynécomastie

La gynécomastie nécessite souvent une prise en charge associée de l’ensemble de la silhouette. Les traitements associés à la cure de gynécomastie reposent principalement sur la liposuccion, mais également sur toutes les interventions esthétiques de l’homme.

Quelles sont les traitements chirurgicaux de la gynécomastie ?

La liposuccion

Elle constitue le traitement exclusif en cas d’adipomastie (gynécomastie exclusivement graisseuse).

La mastectomie sous-cutanée pour gynécomastie glandulaire

mastectomie pour gynécomastieDans le cas des gynécomasties glandulaires, la glande mammaire, qui est dure, ne peut pas être aspirée par liposuccion. Elle ne peut être retirée que chirurgicalement. L’ablation de la glande mammaire porte le nom de « mastectomie ».

Tout dépend alors de la taille du sein et de l’élasticité de la peau :

  • Lorsque la peau est suffisamment élastique, ce qui est la majorité des cas, toute l’intervention peut être réalisée par une incision courte et discrète autour de l’aréole. Située en périphérie de la moitié inférieure de chaque aréole, elle représente un petit demi-cercle.
  • En revanche, lorsque la gynécomastie s’accompagne d’un excès important de peau et qu’elle n’est pas élastique, les incisions sont horizontales, plus ou moins longues, et autour des aréoles.

Ma technique de traitement chirurgical de la gynécomastie

 

liposuccion gynécomastie

Une technique qui associe 2 étapes :

  • Je réalise systématiquement une liposuccion mammaire, et du prolongement graisseux du sein vers l’aisselle et vers le dos. La liposuccion désépaissit le sein sans risque de façon très simple. Elle permet ainsi d’isoler la glande mammaire en excès, qui sera retirée aisément par une chirurgie ciblée.
  • Je réalise ensuite à chaque fois que nécessaire, une ablation de la glande restante par une cicatrice péri-aréolaire inférieure.

L’avantage de cette technique repose sur l’utilisation systématique de la liposuccion qui :

  • réduit les décollements chirurgicaux
  • délimite parfaitement la glande en excès
  • favorise la rétraction de la peau
  • permet un traitement harmonieux et homogène du sein
  • raccourcit la durée des suites opératoires.

Quel est le résultat de la chirurgie de la gynécomastie ?

Le résultat est immédiat avec une disparition des seins visible dès le premier pansement le lendemain de l’intervention.

Le résultat définitif de la chirurgie de la gynécomastie ne s’observe pas avant 6 mois à 1 an, notamment du fait du caractère progressif de la rétraction cutanée. En revanche, dès 3 mois, le résultat final est obtenu sur le volume graisseux.

Les cicatrices autour de l’aréole ne sont pas visibles le plus souvent.
Pus rarement, les longues cicatrices thoraciques en cas d’excès cutané majeur sont visibles, mais peuvent être dissimulées par la pilosité du thorax.

Il faut attendre au moins 12 mois pour juger de l’aspect définitif des cicatrices. Plusieurs consultations de contrôle sont réalisées, environ 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an après l’intervention.

Prix de la cure de gynécomastie

Le prix de la gynécomastie dépend de deux paramètres :

    • le  type de traitement requis (liposuccion seule, mastectomie sous-cutanée, cicatrices autour de l’aréole ou cicatrices horizontales…)
    • la prise en charge éventuelle par la sécurité sociale

Que se passe-t-il avant l’intervention de gynécomastie ?

  • 2 consultations de chirurgie plastique espacées de minimum 15 jours sont obligatoires avant la chirurgie de la gynécomastie , au cours desquelles sont toujours réalisées des photographies médicales.
  • Une mammographie pré-opératoire est systématique, ainsi qu’un bilan endocrinien et une échographie testiculaire.
  • Un gilet compressif type boléro est prescrit.
  • Arrêt strict du tabac 2 mois avant l’intervention, pour réduire le risque de nécrose cutanée.

Déroulement de l’intervention de gynécomastie

Le déroulement de la cure de gynécomastie repose sur un processus bien réglé, depuis les consultations préopératoires jusqu’au suivi post-opératoire.

Quel est le type d’anesthésie pour la chirurgie de la gynécomastie ?

L’anesthésie est classiquement une anesthésie générale.

L’intervention chirurgicale

Elle se déroule en clinique. La durée de l’intervention varie suivant la technique utilisée : 1 heure pour une liposuccion, 1h30 pour mastectomie sous-cutanée, 2 heures pour techniques avec cicatrices horizontales.

En cas de liposuccion, la sortie se fait le jour même (hospitalisation ambulatoire). Sinon, l’hospitalisation dure 1 nuit en moyenne.

Suites opératoires habituelles de la chirurgie de la gynécomastie

gynécomastie panty

  • Un drainage aspiratif ainsi qu’un pansement compressif sont mis à la fin de l’intervention. En cas de lipoaspiration, aucun drainage n’est posé.
  • La durée de l’hospitalisation est habituellement de 24 heures.
  • La douleur postopératoire après chirurgie de la gynécomastie est habituellement minime. Dans tous les cas, elle est facilement contrôlée par les médicaments antalgiques usuels.
  • Un vêtement compressif doit être porté en permanence pendant un ou deux mois. Il a pour but d’appliquer la peau décollée sur son sous-sol.
  • Les fils sont résorbables.
  • L’arrêt de travail prescrit est habituellement de 5 à 10 jours.
  • Le sport, les mouvements violents, le port de charges lourdes, sont interdits pendant un à deux mois.

Quels sont les risques de la chirurgie de la gynécomastie ?

Les complications de la chirurgie de la gynécomastie sont heureusement très rares.

Complications générales

Il s’agit des risques liés à l’anesthésie générale, des accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire), des hématomes, des infections exceptionnelles.

Complications spécifiques à la chirurgie de la gynécomastie

  • La nécrose de l’aréole est exceptionnelle.
  • Trouble de cicatrisation : Comme pour n’importe quelle cicatrice du corps, l’évolution s’étale sur 6 à 12 mois au moins, avec une phase de rougeur et d’induration initiale de la cicatrice pendant 2 à 3 mois.
  • Résultats inesthétiques :
    • Correction insuffisante de la gynécomastie , avec excès résiduel de graisse sous-cutanée et/ou de peau
    • Aspect concave (en creux) de la poitrine, lié à l’épaisseur de la couche graisseuse résiduelle autour du sein qui a été retirée. Une lipoaspiration complémentaire peut être proposée pour l’atténuer
    • Aspect trop creusé de l’aréole par excès de résection à ce niveau : une injection de graisse peut corriger le problème (lipofilling).
    • Aspect plus ou moins fripé de la poitrine, lorsque la peau ne s’est pas rétracté suffisamment ni correctement. Cet aspect ne peut etre amélioré qu’au prix d’une cicatrice horizontale plus ou moins longue sur le sein, car il faut retirer la peau en excès

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 Commentaires

  • mathias
    2 septembre 2016

    Bonjour docteur,
    ayant un gynécomastie, j’aimerais faire une opération pour la faire disparaître. le problème est que je n’ai pas beaucoup de moyen donc comment savoir si mon assurance maladie va prendre en charge l’opération ?
    PS: je les ai appelé et ils m’ont dit qu’il fallait un numéro d’opération donné par le chirurgien.

    • Dr. Yohann DERHY
      2 septembre 2016

      Bonjour, il existe des critères spécifiques de prise en charge de la gynécomastie. Vous les trouverez dans les articles sur ce sujet sur ce site internet. Si vous n’entrez pas dans les critères, aucune prise en charge ne sera possible, car refusée par la sécurité sociale. Le mieux est donc de consulter si vous souhaitez un avis définitif. Cordialement,

  • Abu Meis
    30 août 2016

    Bonjour 
    Est-ce que la chirurgie de la gynécomastie est prise en charge par la sécurité sociale?

    • Dr. Yohann DERHY
      12 septembre 2016

      Bonjour, tout dépend de l’importance de la gynécomastie et de son retentissement douloureux et psychologique. Vous trouverez dans cet article, les conditions de prise en charge de la gynécomastie par la sécurité sociale. Cordialement,

  • Silva
    27 août 2016

    Bonjour docteur,
    J’ai une gynecomastie depuis mes 16 ans j’ai aujourd’hui 28 ans… Je souhaiterais me faire operer … Je voulais savoir si je suis obliger de passer chez un endocrinologue avant ou si je peux prendre rdv directement avec vous sans forcement en voir un??

    • Dr. Yohann DERHY
      27 août 2016

      Bonjour, pour une gynécomastie vous pouvez directement prendre rendez vous avec moi. Cordialement,

  • Victor
    8 août 2016

    Bonjour Docteur,
    J’ai bientôt 18 ans mon médecin du sport m’as dis que vu comment était ma gynécomastie elle ne se résorberait plus j’ai déjà vu mon médecin général qui m’as fait un courrier serais ce possible d’opérer ? Ma gynécomastie me gène terriblement physiquement comme mentalement (dans les vestiares …)
    Merci d’avance

    • Dr. Yohann DERHY
      12 septembre 2016

      Bonjour, il faut vous examiner et faire des bilans. Si votre gynécomastie est invalidante, il est tout à fait possible de l’opérer et de régler ce problème définitivement. Je suis à votre disposition si vous le souhaitez. Cordialement,

  • Ahmed
    7 avril 2016

    Bonsoir
    Je soufre d’un gynécomastie
    Est ce que je consulte un dermatologue ? ???

    • Dr. Yohann DERHY
      8 avril 2016

      Bonjour, si vous présentez une gynécomastie, vous pouvez consulter un endocrinologue pour un premier bilan, ou d’emblée un chirurgien plasticien. Cordialement,

  • Frédéric
    2 février 2016

    Bonjour,
    J’ai 62 ans et j’ai été traité pour un cancer de la prostate en 2008 par radiothérapie. Depuis cette date je prends régulièrement du Xatral. depuis j’ai développer un grossissement anormal des 2 seings. Cela peut-il être mis sur le compte du xatral ? j’aimerais faire pratiquer une liposuccion , comment dois-je m’y prendre et quel est le coût de cette intervention? merci de votre réponse.

    • Dr. Yohann DERHY
      6 février 2016

      Bonjour, la gynécomastie est probablement liée à votre traitement si elle est apparue dans les suites de son installation. Le traitement repose généralement sur la liposuccion couplée à l’ablation de la glande en excès. Un bilan complet radiologique et endocrinien vous sera prescrit avant de réaliser l’intervention. Vous avez des fourchettes de tarifs de la gynécomastie sur mon site internet à la rubrique tarifs. Cordialement

  • Jean Baptiste
    27 septembre 2015

    Bonjour Dr, je viens témoigner du résultat magnifique que vous avez fait sur ma poitirine. Je suis tellement satisfait de ne plus vivre avec ces seins. L’opération s’est bien passé, le Dr était présent à chaque fois que j’ai eu besoin de lui. Merci. JB H.

    • Dr. Yohann DERHY
      30 septembre 2015

      Bonsoir Monsieur, je vous remercie de votre témoignage concernant votre gynécomastie. A bientôt, Dr Derhy

  • Nicolas
    21 septembre 2015

    Bonjour Dr Derhy, j’ai des seins qui pointent depuis la fin de ma puberté. C’est complesant surtout en tee-shirt. J’ai compris qu’il fallait faire un bilan pour savoir quel est le meilleur traitement. Auprès de qui dois-je le faire ? Merci pour votre réponse.

    • Dr. Yohann DERHY
      30 septembre 2015

      Bonjour Nicolas, les seins qui pointent sont souvent trop volumineux et le témoin d’un excès de glande ou de graisse des seins. Un bilan permettra de distinguer la gynécomastie (excès de glande) de l’adipomastie (excès de graisse). Vous pouvez prendre rendez-vous avec chirurgien plasticien qui pratique couramment ce type d’intervention. Il vous prescrira le bilan et vous expliquera les options thérapeutiques. Cordialement,