4 avenue Hoche | 75008 Paris

00 33 1 75 43 62 62

Greffe de cheveux

La greffe de cheveux est le traitement de la calvitie le plus pratiqué aujourd’hui, et l’une des interventions les plus pratiqués dans le monde chez l’homme. La technique des microgreffes permet d’obtenir des résultats naturels. Elle repose sur deux techniques : technique de la bandelette et FUE (extraction folliculaire).

Fiche pratique sur la greffe de cheveux

Toutes les informations pratiques sur la greffe de cheveux, résumées en une fiche synthétique.

Qu’est-ce que la greffe de cheveux, et que corrige-t-elle ?

Principe de la greffe de cheveux

La greffe de cheveux corrige la calvitie. Elle peut également couvrir toute perte de substance pileuse, et notamment recréer des sourcils.
Elle peut aussi bien être utilisée chez l’homme que chez la femme.
Le principe est toujours le même : prélever des cheveux dans la région de la couronne, ou l’on est assuré qu’ils ne tomberont jamais pour des raisons génétiques, pour les transposer dans les régions du front et de la tonsure.
En effet au niveau de la couronne, les cheveux sont génétiquement programmés pour ne pas tomber.

Type de greffe de cheveux

Le type de greffe de cheveux que nous réalisons  est une microgreffe de cheveux. La microgreffe de cheveux est composée de un à trois cheveux.

Au-delà de 3 cheveux, il s’agit de mini-greffes, elles ne sont quasiment plus utilisées.

Qu’est-ce que la microgreffe de cheveux ?

La microgreffe de cheveux est la technique MODERNE de correction de la calvitie. Elle recoure à un implant capillaire extrêmement fin, pour un résultat le plus naturel possible.

micro greffe de cheveu
Un microgreffon comporte 1 à 3 cheveux maximum.

Les anciennes techniques de greffe de cheveux reposaient sur l’implantation de mini-greffes. Elles contenaient entre 4 et 6 cheveux, ce qui explique l’aspect en cheveu de poupées que l’on obtenait.

Grâce à la microgreffe de cheveux, le résultat est naturel.

 

Combien de cheveux peut apporter une séance de greffe d’implant capillaire ?

Une séance peut apporter en moyenne entre 300 et 1000 microgreffes soit un nombre de cheveux allant de 1000 à 3000 cheveux par séance. Il est possible d’aller au-delà, si la souplesse du cuir chevelu le permet (jusqu’à 2500 greffe de cheveux soit plus de 6000 cheveux).

La densité du cuir chevelu normale est de 100 cheveux / cm2.

La greffe de cheveux permet d’apporter une densité de 30 cheveux / cm2, car les microgreffes ne peuvent pas être trop collées pour permettre la prise des greffons. Ainsi, elle peut couvrir une surface allant de 50 à 100 cm2 aisément (jusqu’à 200 cm2 lors de méga-séances). C’est assez pour combler une tonsure et des golfes temporaux reculés.

Faut-il plusieurs séances de greffe de cheveux pour combler une calvitie ?

Tout dépend de l’étendue de la calvitie, du nombre de greffons posés lors de la séance opératoire, et de l’importance de la zone donneuse.

Le nombre de séance de greffe de cheveux peut ainsi aller de 1 à 3 si la zone donneuse le permet..

Classiquement, on distingue 2 séances principales :

  • une première séance de « surfaçage » dans le but de recouvrir la plus grande surface
  • une seconde séance de « densification » qui réimplante les greffons entre ceux placés lors de la précédente séance afin de créer une chevelure dense et fournie.

Les séances de greffe de cheveux sont toujours séparées d’une année au minimum.

Cependant, nous mettons en place notre stratégie de traitement en imaginant que le patient arrêtera son traitement après la séance en cours. Nous allons donc définir la zone à remplir afin de donner un aspect naturel si le patient venait à perdre tous ses cheveux.

Quel est le résultat ?

Il se forme une petite croûte sur chaque greffon qui tombe entre 8 à 10 jours après la séance de greffe de cheveux. Les cheveux greffés tombent avec la croûte et repoussent ensuite entre le deuxième et le troisième mois. Il ne faut donc pas s’en inquiéter. Ils grandissent de 1 cm par mois environ.

Le résultat des microgreffes est vraiment visible à partir de 6 mois lorsque la repousse des greffes est obtenue.

Le résultat définitif de la greffe de cheveux s’obtient à 1 an de l’intervention.

Techniques de la greffe de cheveu

Il existe différentes techniques  qui ont toutes faits leur preuve. Cependant, selon le choix du patient, et l’importance de la calvitie, nous pourrons proposer la meilleure technique de greffe de cheveu.

Les deux méthodes les plus courantes sont :

  • la technique de la bandelette
  • l’extraction folliculaire FUE

Choisir un chirurgien esthétique ou un médecin esthétique ?

La greffe de cheveux est une technique CHIRURGICALE. Des microgreffes de cheveux sont prélevées. Des sutures sont réalisées.

La difficulté en chirurgie, outre l’apprentissage technique, repose sur le choix des indications opératoires et la gestion des complications.

  • Un chirurgien plasticien sait apprécier la souplesse des tissus et adapter son prélèvement en fonction de contraintes anatomiques qu’il a apprise lors de sa formation. Le prélèvement sera donc optimisé pour obtenir une cicatrice sans trop de tension (source de désunion), et belle grâce à une maîtrise des techniques de suture.
  • Par ailleurs, en cas de complication (saignement, infections…), le chirurgien plasticien est habitué à gérer ce type de problème dans le cadre d’interventions complexes de chirurgie esthétique ou réparatrice. Sa présence est donc rassurante et sécurisante pour le patient.

Certains médecins ont été parfaitement formés à ces techniques, et vous pouvez leur faire confiance. La difficulté est de connaître leur formation avec certitude, contrairement au chirurgien plasticien, dont la compétence chirurgicale est validée par son diplôme.

Une prise en charge est-elle possible ?

Non, la chirurgie de la calvitie entre dans le cadre de la chirurgie esthétique. Il s’agit de chirurgie qui n’est prise en charge ni par la sécurité sociale, ni par la mutuelle : l’ensemble des frais est à votre charge, et aucun arrêt de travail ne peut vous être prescrit

En pratique, comment se déroule l’intervention

Déroulement de l’intervention

Le déroulement de l’intervention de greffe de cheveux est bien codifié. L’anesthésie est le plus souvent locale. L’intervention peut se réaliser en clinique ou dans des cabinets médicaux disposant de l’installation requise à la réalisation de cet acte.

Clinique de greffe de cheveux

L’intervention peut se dérouler en clinique de greffe de cheveux ou en centre médical spécialisé. Tout dépend des antécédents des patients et du mode d’anesthésie.

Quels sont les risques ?

Les complications de la greffe de cheveux sont heureusement très rares. Les patients sont dans l’immense majorité des cas très satisfaits du résultat obtenu. Cependant les complications sont non prévisibles, et peuvent survenir même lorsque le chirurgien présente l’ensemble des compétences requises à l’exercice de la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique.

COMPLICATIONS GÉNÉRALES

Les risques liés à l’anesthésie,les hématomes, les infections du site opératoire.

COMPLICATIONS SPÉCIFIQUES

  • Une chute de cheveux 2 à 3 semaines après l’intervention en périphérie de la zone greffée est très fréquente. Elle est en règle temporaire.
  • Hématomes : la plupart du temps sans gravité, ils peuvent être évacués s’ils sont trop importants.
  • Infection : exceptionnelle lors d’une opération du cuir chevelu , à part quelques rares micro abcès développés sur un point de suture et facilement traités par de petits soins locaux.
  • Anomalies de cicatrisation : très rares au niveau des zones donneuses de greffes
  • Alopécie (absence de cheveux) au niveau de la cicatrice de la zone donneuse des greffes
  • Kystes épidermiques : Ils peuvent apparaître sur les cheveux greffés et s’éliminent souvent spontanément . Sinon, ils sont faciles à enlever et ne compromettent pas la qualité du résultat final.

Articles liés

    No Related Post

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 Commentaires

  • loic
    29 janvier 2016

    Bonsoir oui je suis d accord avec vous mais la c est bien des croutes grasses qui tombent avec non pas des tiges mais des greffons .
    La je suis a 2 mois après ma greffe, donc j ai vraiment très peur, que faut il que je face? En sachant que j ai la peau et le cuir chevelu très gras .
    merci de me répondre au plus vite je stresse a bloc.

    • Dr. Yohann DERHY
      30 janvier 2016

      Bonjour, il faut revoir votre chirurgien qui est la personne qui sait ce qu’elle a exécuté chez vous. . Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus sans vous examiner. Cordialement,

  • Dr. Yohann DERHY
    11 janvier 2016

    Bonsoir Loïc, la première des choses à faire est de poser toutes ces questions à votre chirurgien qui sera le plus à même de vous répondre. Il ne faut pas confondre la perte des cheveux et la perte du greffon. Généralement avec la chute des croûtes, ce sont simplement les cheveux qui tombent mais nullement le greffon surtout à plus d’un mois de l’intervention car les greffons ont déjà pris. En conséquence ne stressez pas et soyez patient le temps de la repousse qui se fera d’ici trois mois. Cordialement,